Un programme de formation international sur l’urgence pandémique

vendredi 7 août 2015, par Bruno Benque

L’Italie, son Premier Ministre Matteo Renzi en figure de proue, est le point de départ d’un projet mondial de formation des professionnels de santé sur le thème des urgences pandémiques. S’appuyant sur le film « la leçon e-bola », les promoteurs de ce long-métrage espèrent créer une synergie internationale en faisant coopérer les professionnels de santé sur les plans méthodologique, éthique et participatif.

JPEG - 17.3 ko

Lors d’une grande table-ronde, “La leçon de e-bola”, organisée en juillet 2015 au Ministère de la Santé à Rome, le Premier Ministre italien Mattéo Renzi a interpellé la communauté médicale internationale à mieux préparer les situations d’urgences pandémiques.

Matteo Renzi, Premier Ministre italien, prend position

“Après Ebola, nous devons nous préparer pour mieux faire face aux situations d’urgence, a-t-il déclaré. C’est un point qui est régulièrement évoqué lors des sommets internationaux. Lors du G7, le Président Obama a par exemple souligné cette priorité. Le problème n’est pas tant de savoir s’il y aura une nouvelle pandémie mais quand la communauté médicale internationale sera en mesure d’y répondre“. Ces observations du Premier Ministre italien, lors de la XIème conférence des Ambassadeurs au Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, font écho à celles abordées lors de la table-ronde institutionnelle organisée pour le lancement du projet « La leçon e-bola ».

Le film « e-bola » comme figure de proue d’un projet international

Cet événement, qui a eu lieu en juillet 2015 au Ministère de la Santé en Italie, a permis de relancer le débat sur la prévention et de donner lieu à un véritable échange sur les questions relatives à la formation et à l’information concernant le virus Ebola et les autres pandémies. A cette occasion, fut présentée la pièce maîtresse du projet “e-bola”, un film de fiction, dont nous avons déjà parlé dans nos colonnes. Ce long-métrage, produit par Falcon Production (www.ebola-movie.com), raconte l’histoire d’une équipe composée de chercheurs du monde entier réunis pour travailler au développement d’un vaccin. Tandis que les professionnels santé sont invités à se former, l’OMS a annoncé ces derniers jours qu’un vaccin était désormais à portée de main.

Renforcer la formation des professionnels avant la commercialisation du vaccin

Cette annonce encourageante ne veut pourtant pas dire que la lutte s’achève, loin de là. Il faudra du temps pour que ce vaccin arrive sur le marché et pour le moment la seule façon de limiter la propagation du virus est bien de s’assurer que le corps médical dispose d’une formation solide. Cette formation se doit d’être qualitative et uniforme, afin de toucher tous les professionnels de santé à travers le monde. Le film de fiction est ainsi accompagné de modules de formation proposant des méthodes de prévention et de traitement pour mieux contrer une épidémie telle qu’Ebola.

« e-bola », précurseur d’une série de longs-métrages

“Les déclarations du Premier Ministre valident notre démarche, remarque Massimo Tortorella, président de Consulcesi et instigateur du projet de film “e-bola”. Nous sommes parvenus à réunir de prestigieux invités autour d’une table-ronde institutionnelle, afin de relancer le débat, et nous avons lancé notre film, précurseur d’une série de longs-métrages d’un nouveau genre dédiés à la formation. L’appel important du Matteo Renzi pour une coordination des moyens et connaissances mis à disposition des professionnels de santé du monde entier arrive après que de nombreux experts aient déjà soulevé cette nécessité."

Établir un système de coopération global...

Parmi ces experts, le Professeur Giuseppe Ippolito, directeur scientifique de l’Institut National des Maladies Infectieuses “Lazzaro Spallanzani“ de Rome, a récemment insisté sur l’importance “de concentrer les ressources économiques pour établir un système de coordination global afin d’assurer le bon fonctionnement au niveau international et intercontinental des professionnels de santé qui travaillent sur des aspects méthodologiques, éthiques et participatifs.

...Pour créer une synergie internationale

Massimo Tortorella a envoyé une lettre à Matteo Renzi lui demandant si son organisation pouvait le tenir informé des avancées, suite à un sondage réalisé avec le soutien de l’Observatoire de la Santé en Italie - qui regroupe des centaines d’avis de médecins du pays et contient des données significatives. Matteo Renzi lui a répondu positivement en précisant que « l’Italie est par définition un pont entre l’Europe et l’Afrique ». Il espère dès lors que le projet de son équipe permettra d’ouvrir de nouvelles portes conduisant à une synergie internationale nécessaire concernant l’information et la formation, afin de prévenir les futures pandémies.

Ce projet très ambitieux permettra donc de mieux coordonner les équipes médicales si d’aventure de nouvelles pandémies se développaient. Le vaccin contre Ebola sera bientôt disponible, mais de nouvelles maladies peuvent se manifester à l’avenir. Mais les maladies c’est bien, mais les prévenir c’est mieux. Espérons donc que ce volet fera partie des programmes de formation internationale.

Bruno Benque
Rédacteur en chef cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus