Système de Santé : le Président Macron souhaite une réorganisation à tous les étages

lundi 16 avril 2018, par Bruno Benque

L’interview accordée à BFM TV, la 15 avril 2018, par le Président de la République Emmanuel Macron a fait l’objet d’un rapide survol des problèmes du système de Santé en France. Il a réaffirmé, à cette occasion, la création de rémunérations aux parcours de soins, la retour de la médecine de ville pour la prise en charge des urgences, une meilleure rémunération des personnels soignants, ainsi que la possible instauration d’une deuxième journée de solidarité pour les salariés.

Le Président de la République Emmanuel Macron était donc, nous en avons tous entendu parler, l’invité de la chaîne d’informations BFM TV, le 15 avril 2018, pour un entretien de plus de deux heures avec Edwy Plenel et Jean-Jacques Bourdin.

La valorisation des parcours de soins au centre du débat

Au cours de cette interview sans concession, ce qui était prévisible étant donné le caractère cassant, voire belliqueux quelquefois, des deux journalistes, le système de Santé a été évoqué pendant quelques minutes. C’est tout d’abord sur la baisse généralisée des tarifications, qui touche les séjours hospitaliers comme les actes médicaux, qui a été mise en exergue par Edwy Plenel. Le Président a alors enchaîné sur la révision prévue de la tarification à l’activité et la mise en place progressive d’une valorisation des parcours de soins.

Mieux répartir les gardes de la médecine de ville pour désengorger les urgences

Il a ainsi précisé que des dispositions nouvelles allaient être annoncées à la fin mai 2018, sans pour autant en dire plus. Mais il a tout de même développé le problème de la sur-fréquentation des services d’urgences, créé selon lui par des années de mauvaises habitudes prises par les usagers qui préfèrent, ou sont contraints pour les cas où il n’y a pas d’alternative, faute de garde formalisée de la médecine de ville, aller aux urgences pour des affections bénignes plutôt que de consulter chez un médecin généraliste. Il prône donc une réorganisation du système, pour une meilleure répartition des services de garde de la médecine de ville.

Plus de responsabilités et une meilleure rémunération pour les personnels soignants

Le Président a ensuite enchaîné sur la pression exercée sur les personnels soignants, en annonçant clairement : « ...on ne peut pas les laisser comme ça. » Il a dès lors rappelé sa volonté de réduire la bureaucratie à l’hôpital et de proposer aux personnels soignants plus de responsabilité, ainsi que des rémunérations réévaluées. Fidèle à son discours général, il a réaffirmé son intention de réorganiser le système de Santé en investissant sur la prévention et sur des rémunérations selon le parcours de soins, avec une réévaluation des actes complexes réalisés dans les établissements de Santé. Il a conclu, sur ce point, qu’aucune économie ne serait faite sur le fonctionnement général de l’hôpital.

L’hypothèse d’une deuxième journée de solidarité

Vint ensuite le thème privilégié de Jean-Jacques Bourdin lors de cette séquence, le problème des EHPAD. Après avoir rappelé le problème démographique posé par la conjoncture de vieillissement de la population, le Président a souhaité rassurer le journaliste qui avançait la nécessité de trouver quelques 10 milliards d’euros pour assurer la continuité de la prise en charge de la dépendance. Lorsque l’hypothèse de la création d’une deuxième journée de solidarité pour les salariés a été évoquée, il a affirmé que cette solution était envisageable et qu’elle constituait « une piste intéressante ». On aboutirait alors à un cinquième risque pris en charge par la sécurité sociale, celui du dernier âge.

Le système de retraites s’est enfin invité dans la discussion, avec la volonté ferme du Président de grader le processus de répartition et d’uniformiser les régimes de retraite. Cela annonce la fin des régimes spéciaux et l’équité des cotisations pour tous. Voilà qui devrait une nouvelle fois, dans les prochaines semaines, attiser les mécontentements des agents du service public...

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article