Rééducation : les syndicats de la FPH dénoncent les propositions de grilles salariales

jeudi 23 juin 2016, par APM-International

Les professionnels paramédicaux de la rééducation ne sont pas satisfaits des propositions de grille salariale que leur propose la DGOS. Ils déplorent un manque de reconnaissance de la pénibilité de leur travail ainsi qu’une dévalorisation de leur formation. Ils le feront savoir lors d’une journée d’action devant le ministère le 24 juin 2016.

Quatre des cinq syndicats représentatifs de la fonction publique hospitalière (FPH) (CGT, FO, SUD et Unsa) dénoncent dans un communiqué du 21 juin 2016 les propositions de grilles salariales faites par le ministère pour la filière de rééducation.

Un classement préalable sur les grilles des infirmiers de premier et second grades

La direction générale de l’offre de soins (DGOS) mène depuis mars des négociations sur les professions de la rééducation dans la FPH avec ces quatre syndicats, ainsi que la CFDT. L’objectif est de rendre la filière plus attractive et de remédier à des situations de pénurie. La DGOS avait déjà proposé, notamment, une prime pour les kinésithérapeutes et orthophonistes exerçant dans les territoires manquant de professionnels. Lors d’une réunion 17 juin dernier, elle a présenté un projet de nouvelles grilles indiciaires. Dans un premier temps, tous les professionnels de la rééducation seraient reclassés sur les grilles des infirmiers de premier et second grades, résument les syndicats. Puis dans un second temps, peut-être à l’horizon 2019, « après une étape intermédiaire », un passage « à hauteur des second et troisième grades » serait ouvert aux masseurs-kinésithérapeutes, psychomotriciens et orthophonistes, poursuivent les organisations.

Des formations dévalorisées au regard des spécialités infirmières

En échange, les kinésithérapeutes « devraient renoncer à pouvoir partir en retraite de manière anticipée, ce qui revient à nier la pénibilité de ce métier », déplorent-elles. Les syndicats jugent ces propositions « inacceptables », estimant « qu’elles dévalorisent de fait les formations des masseurs-kinésithérapeutes et celle des orthophonistes, toutes deux à bac +5 ». Les infirmiers de bloc opératoire diplômés d’Etat (Ibode, bac +3 puis 18 mois de formation) et les puéricultrices (bac +3 puis un an de formation) font carrière dans les deuxième et troisième grades d’infirmiers, rappelle-t-on. Les infirmiers anesthésistes (bac +3 puis deux ans) évoluent dans les troisième et quatrième grades.

Une journée d’action prévue le 24 juin 2016

Les quatre organisations réclament notamment « des grilles de rémunérations corrélées au niveau de diplôme et de responsabilité », « le maintien de la catégorie active pour les kinésithérapeutes » et « des engagements sur un calendrier de réingénierie des formations » de diététicien et psychomotricien. Elles appellent les professionnels à manifester le 24 juin 2016 à 11 heures devant le ministère de la santé, à l’occasion de la prochaine réunion de négociation. Les quatre syndicats et d’autres organisations professionnelles avaient déjà organisé un rassemblement le 3 juin dernier, réunissant quelque 400 personnes, rappelle-t-on.

© 2004-2016 APM-International - Tous droits réservés. Les données sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l’encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l’accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM et le logo APM International, sont des marques d’APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d’APM, veuillez consulter le site Web public d’APM à l’adresse http://www.apmnews.com/


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus