La popularité des soignants se confirme... leur manque de reconnaissance aussi

vendredi 17 avril 2020, par Bruno Benque

Les personnels soignants sont populaires, surtout depuis qu’ils se battent contre le COVID-19, mais ne sont pas reconnus à leur juste valeur par les tutelles. C’est ce qui ressort des Carnets de Santé, l’enquête MNH qui est parue ce 17 avril 2020. On y apprend également que les français n’ont jamais été aussi peu malades que durant cette période de pandémie.

Le Carnet de Santé des français et des personnels hospitaliers de la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH) réalisé par ODOXA pour France info et le Figaro santé, a interrogé 1000 Français et plus de 2 000 personnels hospitaliers sur l’impact du COVID-19 pour les soignants et les Français et sur l’image et le vécu des soignants en général et des personnels infirmiers à l’hôpital en particulier.

Les français n’ont jamais été aussi peu malades que durant la pandémie !

La pandémie est devenu le sujet majeur de préoccupation dans la société, c’est bien compréhensible étant donnés les dégâts que ce virus peut causer. L’enquête confirme cet état de fait et confirme qu’il a totalement « écrasé » tous les autres problèmes de santé et montre que jamais les Français et les soignants n’auront été aussi peu malades que durant cette période. Concernant le virus lui-même, 14% des Français, 17% des personnels hospitaliers et 19% des personnels infirmiers savent ou pensent qu’ils ont été infectés par le CCOVID-19.

Les personnes interrogées se montrent d’autre part très sévères quant à la gestion de la crise par le gouvernement ou par le Ministère des Solidarités et de la Santé, avec 64% de défiance pour l’un et 51% pour l’autre. 76% des Français estiment d’ailleurs que l’État a failli sur des thématiques comme la propagation du virus ou de la mortalité qui en a résulté, un chiffre qui monte à 81% chez les professionnels hospitaliers.

Des personnels soignants populaires mais peu reconnus par les tutelles

Cette période de crise sanitaire a toutefois renforcé la popularité des soignants, les salves d’applaudissements qu’ils reçoivent chaque soir à 20h en attestent. Les carnets de Santé confirment cette tendance, avec 96% de bonnes opinions, dont 70% de « très bonnes opinions ». Oui, la cote d’amour des personnels infirmiers est au plus haut en France. Mais ont-ils la même reconnaissance de la part des tutelles ? Rien n’est moins sûr.

80% d’entre eux pensent qu’ils sont mal rémunérées, mal protégées et insuffisamment dotées en moyens nécessaires pour exercer leur métier. Ce n’est une surprise pour personne. Ils estiment également, à 90%, que les moyens alloués aux hôpitaux sont très insuffisants.

Gérard Vuidepot, Président de la MNH, évoque quant à lui le « lourd tribut payé par les soignants à cette épidémie : un(e) infirmier(e) sur cinq pense avoir été contaminée et deux sur trois sont en souffrance au travail ! » Il relève également la « très grande confiance qu’ont les Français dans le personnel soignant en général et dans les infirmières et les infirmiers en particulier (97%) ».

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus