Publicité
Publicité

Hôpitaux : 400 millions d’€ de l’Etat pour éponger les dettes

jeudi 5 mars 2015, par Bruno Benque

La Ministre des Affaires sociales et de la Santé a annoncé, le 4 mai à l’Assemblée Nationale, une enveloppe de 400 millions d’euros pour aider les hôpitaux à faire face aux charges financières des emprunts toxiques. Elle en a profité pour enfin remercier les personnels hospitaliers pour leur action.

JPEG - 22.5 ko

Lors de la séance de questions des députés au gouvernement à l’Assemblée Nationale, La Ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine a été sollicitée par un député de la Moselle au sujet de la situation financière des hôpitaux publics.

Les hôpitaux plombés par les emprunts toxiques

Il s’agissait pour lui d’interpeler la Ministre sur les difficultés rencontrées par les établissements de santé ayant contracté des emprunts toxiques jusque dans les années 2008. Ce type d’emprunts, très dépendants des fluctuations des marchés, représentent aujourd’hui une charge financière très lourde car, depuis la crise économique de 2008, les intérêts de ces emprunts sont plus pébalisants qu’au moment où ils ont été signés. Le député de Moselle argumentait son propos par le fait que les régions de l’Est de la France sont également pénalisées plus durement depuis le décrochage du Franc Suisse et demandait à cette occasion ce qu’allait faire l’Etat pour aider les hôpitaux en général, les établissements de Moselle en particulier.

Une enveloppe de 400 millions d’euros provenant de l’Etat

Marisol Touraine a rappelé, dans sa réponse, que le gouvernement avait déjà débloqué une enveloppe de 100 millions d’euros en 2014 afin d’aider les hôpitaux à faire face à ce type de problème. Elle a annoncé par ailleurs que cette aide atteindrait les 400 millions d’euros, sans donner de détails sur la période au cours de laquelle cette somme serait mise en jeu, mais tout en rapportant les manifestations de satisfaction de la Fédération Hospitalière de France (FHF) résultant de cette annonce. Sur ce point enfin, la Ministre a précisé que l’effort serait concentré sur les petits établissements car ils sont pénalisés plus fortement que les structures plus importantes par les charges de la dette.

Elle a conclu son propos en remerciant, une fois n’est pas coutume, les personnels hospitaliers pour « les efforts de redressement effectués et la responsabilité dont ils font preuve ». Elle a également démenti l’information parue en début de semaine concernant les réductions d’effectifs devant accompagner la campagne d’économies prévue pour le secteur hospitalier.

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com


Partager cet article

Publicité

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus

Publicité