Exposition aux écrans : gare aux idées reçues

jeudi 2 décembre 2021, par Bruno Benque

Les filtres contre la lumière bleue que l’on interpose entre nos yeux et notre écran d’ordinateur est-il vraiment nécessaire pour nous protéger ? Pa vraiment, si l’on en croit la Professeure de Biologie Conchi Lillo qui, dans un article publié par le web magazine « The Conversation », évoque des études scientifiques peu pertinentes pour expliquer les dangers de la lumière bleue. Les filtres pourraient même causer des troubles du cerveau en lui envoyant des informations contradictoires à celles de la lumière du jour.

Le temps de travail d’un manager de Santé, comme d’un formateur paramédical d’ailleurs, s’égrène en grande partie devant un écran d’ordinateur - plus encore pour celles et ceux qui s trouvent en télétravail -.

La lumière artificielle ne peut pas être accusée de tous les maux !

Ces longues heures exposées à une lumière dite « bleue » émanant d’un écran électronique est, selon un idée très répandue, nocive pour la Santé oculaire, voire pour le cycle de sommeil. Dans un article publié dans le web magazine « The Conversation », la Professeure de Biologie Conchi Lillo, de l’Université de Salamanque (Espagne), nous met en garde contre ces idées reçues. Pour elle en effet, « l’éclairage artificiel ne peut pas être accusé de tous les maux ». Car, s’il permet, depuis les avancées technologiques dues à Thomas Edison, d’allonger nos soirées, il n’est pas responsable de la modification ne nos comportements nocturnes. Et la lumière bleue ? Pas plus, selon les dernières études scientifiques.

Le coucher du soleil, déclencheur de la sécrétion de mélatonine

Cette lumière bleue est la gamme du spectre de la lumière visible dont la longueur d’onde est comprise entre 400 et 495 nanomètres, produite naturellement par le soleil, qui contient aussi d’autres formes de lumière, notamment invisibles pour l’œil humain, comme les ultraviolets et infrarouges. Conchi Lillo rappelle que la lumière du soleil aide à réguler notre horloge biologique centrale, le cycle circadien, notamment lorsqu’elle s’éteint le soir en signalant aux photorécepteurs de la rétine que la mélanine doit être sécrétée pour entraîner l’endormissement. Les différents travaux de recherche sur ce thème émettent l’hypothèse que la lumière bleue empêche ce mécanisme. Et que si nous nous exposons à de la lumière bleue à l’heure du coucher, nous déréglons notre cycle du sommeil.

La lumière bleue à l’origine de bien des idées reçues

Mais la plupart de ces travaux sont réalisés, d’après le texte du Pr Lillo, dans des conditions expérimentales ne correspondent pas à la vie quotidienne d’une personne sur des cohortes de sujets en trop faible nombre et pas assez diverse pour être significatifs. Elle parle même de recherches récentes ne présentant pas le blocage de la lumière bleue par des filtres comme gages d’une meilleure qualité de sommeil. Les filtres dont on nous vante les effets bénéfiques et qui sont installés à grand renfort de Santé au travail ne seraient donc qu’un leurre. Et donc, « ce n’est pas tant l’excès de lumière bleue...que ce que nous faisons avec nos écrans qui nous empêche de nous endormir ».

Ne pas abuser des filtres, au risque de troubler le cerveau

Alors, si les responsables de la sécurité et de la Santé au travail ou les ergonomes de votre établissement vos proposent un filtre contre la lumière bleue de votre écran d’ordinateur pour vous en protéger, renvoyez les vers cet article du Pr Lillo. Ils pourront constater que, pendant la journée, nous avons besoin de percevoir la lumière, y compris la lumière bleue, pour réguler notre cycle circadien. Et qu’une exposition à la lumière entre deux stages au bureau vaut bien mieux qu’un filtre. D’autant plus que ce dernier, s’il est utilisé à outrance, peut brouiller les informations reçues par le cerveau, en activant le cycle de mélatonine et donc, en provoquant l’endormissement, alors que l’environnement émet de la lumière qui stimule notre horloge biologique.

Ce qui prouve encore une fois qu’une dose de bon sens vaut bien mieux que quelques idées reçues...

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus