La recherche paramédicale avance...encore et toujours !

mercredi 4 décembre 2019, par Bernadette Fabregas

Depuis 2013, date où le CHU d’Angers, grâce à l’engagement de son Directeur général d’alors Yann Bubien, a organisé les 1ères Journées Francophones de la Recherche en Soins (JFRS), l’événement est pérenne et, avec lui, le dynamisme de toute une communauté soignante, engagée, elle aussi, dans des actions concrètes de recherche pour le mieux-être des patients. En matière de recherche paramédicale, le temps a fait son oeuvre, et la discipline livre aujourd’hui de beaux projets, soutenus par des professionnels de santé pugnaces et créatifs pour qui le projet de Doctorat n’est plus un rêve mais une finalité inscrite dans un cursus universitaire cohérent. L’édition 2019 des JFRS qui a réuni quelques 400 professionnels du soin, en a livré un très beau reflet !


Voilà ce que disait Isabelle Fromantin, infirmière PhD, expert en Plaies et Cicatrisation à l’Institut Curie (Paris) lors de la 3e édition des JFRS en décembre 2016 : trop souvent encore, la recherche est positionnée à distance du soin, comme une discipline à part entière, compliquée à mettre en œuvre, très « intellectualisée » alors que la recherche en soin est une opportunité, un espace de liberté pour structurer des idées, des projets, et les mener à bien. Il s’agit même de revendiquer un double espace de liberté : celui de penser mais aussi de panser, dans une belle synergie qui reflète, amplifie et valorise la démarche clinique du professionnel de santé. Nous montrons ainsi notre engagement, notre « foi » en la recherche pour le mieux-être des patients que nous prenons en charge et qui restent au coeur de nos préoccupations.

Il semble bien que cette manière de voir, de vivre et d’habiter la recherche paramédicale ait fait des émules lors de l’édition 2019 des JFRS, à Angers, les 28 et 29 novembre derniers, si l’on en juge par le nombre de projets de recherche présentés et leur qualité scientifique mais aussi la vivacité, l’engagement et l’expertise de leurs auteurs. Et les perspectives semblent excellentes d’autant que si, jusqu’à présent, les infirmier(e)s qui menaient des travaux de recherche le faisaient sous le couvert d’autres spécialités, l’annonce récente de l’ouverture d’une nouvelle section au sein du Conseil National des Université (CNU) en « Sciences Infirmières » leur ouvre la voie vers le titre de Docteur en Sciences infirmières.
Lire la suite dans www.infirmiers.com...

Bernadette Fabregas
Rédactrice en chef Infirmiers.com
bernadette.fabregas@infirmiers.com
@FabregasBern


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus