JFRS 2018 : un bol d’air frais pour la communauté soignante

vendredi 13 avril 2018, par Bruno Benque

Dans le contexte actuel, les Journées Francophones de Recherche en Soins (JFRS) constituent un vrai bol d’air frais pour la communauté soignante. La session 2018 n’a pas dérogé à la règle, tant le dynamisme et l’implication de tous, organisateurs comme congressistes, ont prévalu les 5 et 6 avril 2018 à Angers. Pour cette édition sur le thème des maladies chroniques, les patients avaient été invités pour évoquer leur éventuelle participation aux projets de recherche en soins.

La vie de soignant n’est, semble-t-il, pas des plus agréables de nos jours. Restrictions budgétaires, manque de moyens humains, pression des hiérarchies et des patients, tout cela n’engage pas à l’allégresse, les récentes enquêtes d’opinion en attestent.

Un enthousiasme qui tranche avec la morosité ambiante

Mais il existe quelques villages gaulois qui font fi de ces contraintes et qui vont de l’avant avec enthousiasme. C’est le cas du CHU d’Angers qui organise, depuis quelques années, les Journées Francophones de Recherche en Soins (JFRS). Une équipe restreinte, mais efficace, autour de Laurent Poiroux, Cadre supérieur de santé et coordonnateur paramédical de la recherche dans cet établissement, ainsi que la Présidente du Comité scientifique Valérie Berger, Cadre supérieur de santé au CHU de Bordeaux, ont concocté, les 5 et 6 avril 2018, au Centre d’affaires Terra Botanica d’Angers, un programme riche sur le plan scientifique et insufflé leur dynamisme à tous les congressistes.

Relever le défi des maladies chroniques

Certes, les syndicats de la localité leur avaient réservé un comité d’accueil assez virulent, mais tout le monde a pu, très vite, se consacrer à la thématique du jour. Les JFRS 2018, dont le thème principal était « Rechercher et innover : relevons le défi des maladies chroniques », a développé cette problématique au cours d’une session plénière qui a fait la part belle à la prise en charge des pathologies au long cours. Dans ce contexte, et pour la première fois dans un rassemblement dédié à la recherche paramédicale, les associations de patients étaient conviés à s’exprimer pour affirmer l’appui que peuvent apporter les usagers, notamment les patients experts, aux projets de recherche.

180 secondes pour présenter un projet de recherche en soins

Des ateliers thématiques étaient ensuite organisés, traitant de sujets variés comme la recherche en éducation thérapeutique, la formation à la recherche en formation initiale, les problèmes de financement, les enjeux éthiques ou la construction d’une carrière de chercheur.Mais le point culminant de cette édition 2018 a été incontestablement la session intitulée : « Ma recherche en 180 secondes ». 180 secondes, c’est le laps de temps qui était imparti à 16 candidats pour présenter leur projet de recherche, qui sur le thème de la réflexologie plantaire, qui sur celui de l’observance d’un traitement antirétroviral en Afrique, qui sur la formation des aidants, ou sur l’amélioration de la qualité de vie des patients atteints de BPCO.

Si tous les participants, infirmiers ou cadres de santé, n’ont pas, et c’est bien normal, réussi à exprimer leur propos en trois minutes, ils ont néanmoins fait preuve d’un esprit de synthèse et ont tous, à leur manière apporté un peu de théâtralité à cette session ludique, mais non moins scientifique. Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître et Laurent Poiroux n’a pas manqué d’annoncer qu’elle sera reconduite lors de la prochaine édition, qui devrait avoir lieu en décembre 2019.

Un vrai bol d’air frais pour la communauté soignante

Citons enfin la cérémonie de remise des prix, qui récompensaient l’un par le jury, l’autre par le public, le meilleur poster, mais également la meilleure recherche en 180 secondes, ou la meilleure communication orale. Nous avons d’ailleurs eu le privilège, au nom d’infirmiers.com et de cadredesante.com, partenaires comme chaque année de cette manifestation, de donner ce Prix de la meilleure communication orale, doté notamment d’un bon d’achat de 350€ à la Boutique IDE Collection.

Ces journées sont un vrai bol d’air frais dans ce contexte hospitalier morose. Les chercheurs en soins apportent à la communauté le dynamisme et l’implication qui font le sel de nos métiers paramédicaux. Nous renouvellerons, n’en doutons pas, notre partenariat avec les JFRS lors de la prochaine édition. Vivement décembre 2019 !

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Cadre de santé, trouvez votre futur poste en quelques clics

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus