De l’indispensable intégrité des chercheurs en soins

lundi 23 avril 2018, par Bruno Benque

Les 4èmes Journées Francophones de Recherche en Soins ont mis à jour les pratiques frauduleuses qui peuvent se manifester quelquefois dans ce domaine. La pression institutionnelle ou la course à la publication sont en partie responsables de ces pratiques déviantes qui se caractérisent par des falsifications de données. Des processus de prévention sont en place, mais sont-ils efficaces ?

S’il est un domaine sanitaire pour lequel il n’est pas naturel de poser des enjeux éthiques, c’est bien celui de la recherche. Et pourtant, des dérives frauduleuses viennent entacher cette discipline considérée comme vertueuse.

L’éthique s’invite aux Journées de recherche en soins

C’est pour sensibiliser les participants aux 4èmes Journées Francophones de le Recherche en Soins, qui se sont tenues à Angers les 5 et 6 avril 2018, qu’une session dédiée à l’intégrité et à la responsabilité des chercheurs et modérée par Thierry Rey, Cadre supérieur de Santé Coordonnateur de la recherche en soins au CHU de Toulouse, a été organisée. C’est le Pr Alain Mercat, PU-PH et Chef du Service Médecine intensive - Réanimation au CHU d’Angers qui a ouvert la session en évoquant les motivations qui poussent les soignants à devenir chercheurs. C’est, selon lui, la curiosité intellectuelle et la volonté de participer aux progrès de la connaissance qui les animent. Mais le but ultime, pour eux, c’est de publier.

Un exemple à ne pas suivre : Joachim Bolt

« Publier, c’est obtenir la reconnaissance de ses pairs, faire l’objet d’une promotion académique, obtenir des financements et atteindre une certaine notoriété, a-t-il annoncé. Mais la course à la publication entraîne quelquefois des attitudes déviantes et des cas de fraude scientifique, par falsification ou fabrication de données, sont à déplorer. » Alors, qu’est-ce qui pousse les chercheurs à frauder ? Le Pr Mercat a avancé quelques pistes, comme la pression institutionnelle, les résultats négatifs d’une étude dont l’issue semblait indiscutable ou l’aspiration à la cohérence scientifique, par exemple dans le cas où une molécule est considérée comme efficace mais qu’une étude montre le contraire. Et le Pr Mercat de donner l’exemple célèbre du Pr allemand Joachim Bolt, scientifique de renommée mondiale qui fut pris la main dans le sac à l’occasion d’une infime incohérence dans un graphique illustrant des résultats. Ce fut le départ d’une enquête sur l’ensemble de son « œuvre » qui aboutit à la rétractation de 96 études qu’il avait menées, toutes plus ou moins frauduleuses !

Des processus de prévention existent pourtant, mais semblent inefficaces, notamment le peer reviewing qui ne va pas toujours dans le détail des enquêtes. Et l’éducation, la réglementation, la transparence ou la vigilance collective ne peuvent empêcher de sortir du droit chemin. Des pistes d’évolution ont tout de même été évoquées, notamment une formalisation de la déclaration des études, ainsi que la mise en place d’une plateforme de partage des données scientifiques pour que tout un chacun puisse les vérifier.

Les pré-requis pour un paramédical membre d’un Comité d’éthique

Sylvie Marty, Cadre supérieur de Santé au CHU de Bordeaux, a ensuite pris la parole pour faire un retour d’expérience de sa participation au Comité d’éthique de son institution. Cette assemblée a pour missions de repérer d’éventuelles irrégularités dans les processus de recherche notamment, d’émettre des avis en toute indépendance vis à vis du CHU. Reste que la présence d’un soignant dans un tel Comité ne va pas de soi, en termes de légitimité. « Il est essentiel que le professionnel paramédical soit formé au préalable, a-t-elle annoncé. Lorsque l’on se trouve aux côtés de médecins et de philosophes, nous devons maîtriser un nouveau langage, adopter une posture et ne pas se subordonner aux autres. »

Nous reviendrons, dans un prochain article, sur l’intervention d’Aurélien Dutier, philosophe et membre de l’Espace de réflexion éthique des Pays de Loire.

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Cadre de santé, trouvez votre futur poste en quelques clics

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

FIL D'ACTU DES CHU avec reseau-chu.org

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus