Quelle politique de santé pour demain ?

lundi 14 novembre 2016, par Bruno Benque

La gouvernance du système de santé français, basé sur une politique de l’offre, doit faire sa révolution et adopter une politique de la demande d’un patient responsabilisé. A travers de nombreuses propositions, Laurent Degos, dans son ouvrage « Quelle politique de santé pour demain ? », propose d’adopter une vision systémique du paysage sanitaire et de mettre en place une économie de la santé durable et solidaire.

Avec son ouvrage « Quelle politique de santé pour demain ? », paru aux éditions Le Pommier, Laurent Degos nous convie à une réflexion sur la gouvernance des affaires sanitaires pour demain, selon un cheminement original.

Une vision innovante de la politique sanitaire

Laurent Degos est Professeur émérite à l’Université Paris Diderot et membre du Scientific panel for health de l’Union européenne. Il a en outre été à l’origine de la mise en place de la Haute Autorité de Santé (HAS). Il nous propose de prendre en compte, dans un premier temps, les points à améliorer, voire à révolutionner dans le système de santé afin que celui-ci réponde du mieux possible aux besoins des patients et s’adapte à un contexte en mutation profonde. Et, à partir de ces données, il nous fait part de sa vision de l’organisation sanitaire et de son financement, dans un futur proche.

Un système malade d’une politique de l’offre

Si le système de Santé est toujours très bon en France, Laurent Degos ne manque pas de nous mettre en garde devant le risque d’épuisement de l’Assurance maladie, l’environnement ayant changé rapidement ces dernières années sous l’influence conjuguée des innovations technologiques et numérique, d’un coût toujours plus important et l’évolution des patients, consommateurs de biens de santé en perte de repères. Ses critiques du système actuel, obéissant à une politique de l’offre, ciblent les prises en charge en silo, les processus plus réactionnels que relationnels dans le soin, la tarification à l’activité (T2A) ou le manque de communication.

Adopter enfin une vision systémique

Il milite, dans cet ouvrage, pour une politique sanitaire intégrée agissant au-delà des secteurs d’activité et des spécialités médicales, une individualisation des soins et une gouvernance axée, non plus sur des éléments sectoriels et des agences et commissions spécialisées, mais sur une logique de problèmes traités de façon systémique. Il fustige la politique de l’offre suivie depuis des décennies par les tutelles, inadaptée au contexte actuel, et souhaite qu’elle soit remplacée par une politique de la demande du patient responsabilisé. Est-ce une vision utopiste ? Laurent Degos l’admet à demi-voix mais il émet toutefois des propositions pour avancer dans ce sens.

Quelques propositions centrées essentiellement sur les patients

Il propose d’agir sur, pêle-mêle, le niveau d’instruction des malades, l’organisation des soins à domicile, avec notamment un guichet unique pour l’HAD, ou sur l’amélioration de l’entourage des malades, des aidants formés étant mieux à même de prendre des décisions pertinentes. Se pose alors, c’est fatal, le problème de situer la frontière entre l’aidant formé et le professionnel de santé. Il émet également l’idée de passer d’une prise en charge de proximité à une amélioration de l’accessibilité, le numérique jouant ici un rôle majeur. Mais le système actuel présente de fortes résistances à une évolution de fonds.

Pour une économie sanitaire durable et solidaire

Parmi les freins à une économie sanitaire durable et solidaire qu’il appelle de ses vœux, il cible la difficile gestion de l’obsolescence des moyens attribués à la prise en charge des patients, avec des compétences évoluant moins vite que les pratiques innovantes, la frilosité des décideurs pour remplacer l’ancien par le nouveau, une T2A qui empêche la flexibilité à l’hôpital ou la compétition entre acteurs de soins qui devrait faire place à une dynamique commune améliorant les résultats pour le patient. Il évoque également les pistes de mutation d’une Assurance maladie à bout de souffle.

Un ouvrage qui tranche avec le discours politique actuel

Dans cet ouvrage qui tranche avec le discours politique actuel, nous avons aimé notamment la critique concernant le raisonnement qui indexe la qualité des établissements de santé, tous différents eu égard aux spécialités traitées et à leur environnement, sur des processus et protocoles uniformes qui figent les volontés d’initiatives, ainsi que le souhait de l’auteur de voir bientôt l’hôpital comme un lieu de haute technicité laissant aux professionnels de ville et aux lieux de vie la prise en charge des maladies chroniques ou celles pouvant être traitées à distance.

Il donne en tout cas une vision optimiste de ce que pourrait devenir le système de santé français si nos gouvernants se montrent plus courageux.

Quelle politique de santé pour demain ?
Laurent Degos,
Éditions Le Pommier, 2016, 156 pages.

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus