Publicité
Publicité

Pour un travail soigné dans une démarche participative

mercredi 5 août 2015, par Bruno Benque

La démarche participative est considérée, selon l’ouvrage collectif « Pour un travail soigné dans une démarche participative », comme une alternative à la souffrance des soignants. Facteur d’intelligence collective et de qualité des soins, cette notion adaptable à l’ensemble des disciplines médicales promeut également la qualité de vie des soignants.

JPEG - 29.4 ko

Les Éditions Lamarre ont publié, au printemps, un ouvrage collectif intitulé « Pour un travail soigné dans une démarche participative ».

La démarche participative comme alternative à la souffrance des soignants

Ce livre, placé sous la direction de Joël Ceccaldi, Chef du service d’hématologie de l’hôpital Robert Boulin de Libourne et promoteur de l’éthique clinique et organisationnelle, prend pour origine la souffrance des soignants et le lien de cette souffrance avec la perte de la qualité de leurs prestations. La démarche participative y est présentée comme une alternative à cette problématique et (ré)introduit des notions passées au second plan dans le monde moderne que sont l’entraide, le collectif et le souci d’autrui.

La démarche participative comme facteur d’intelligence collective

Issue du monde de la santé, la démarche participative relève d’une dynamique transversale, individuelle et collective, comportant tout d’abord une facette introvertie ou réfléchie (D comme disposition). En tant que disposition, elle renvoie à un état d’esprit partagé, une intelligence collective, un ensemble de valeurs communes, une ouverture propre à favoriser les échanges dans l’écoute et le respect mutuel. Elle fait référence également à l’adaptation au changement, l’ajustement des contraintes, la créativité ainsi qu’à une meilleure gestion des conflits.

Exigence de qualité du soin et de la vie des soignants

La seconde facette de la démarche participative est extravertie ou appliquée (P comme pratique). En tant qu’activité, elle renvoie à un modèle d’organisation collégiale appliqué par les professionnels dans leur travail, avec une visée, un souci et une exigence de qualité, non seulement du service rendu, donc du soin, mais aussi de la vie des soignants et des personnes soignées. Mélant partage d’expériences et réflexion sur les pratiques soignantes collaboratives, ce travail jette des bases pour l’élaboration d’une éthique organisationnelle propre à élargir l’horizon et la portée du soin.

Un modèle adaptable à toutes les disciplines médicales

Au-delà des professionnels de santé auxquels il s’adresse d’abord, cet ouvrage collectif - participation oblige - concerne aussi quiconque se sent animé par le souci d’autrui autant que de soi-même. On a aimé les nombreuses références aux expériences de terrain, en oncologie la plupart du temps, que recèle cet ouvrage. Celui-ci met en lumière des notions comme le projet personnalisé de soin ou l’éthique décisionnelle. On y apprend, enfin, comment faire face au désarroi des professionnels de santé, et comment la démarche participative promeut la qualité de vie au travail pour aboutir à la qualité des soins par la qualité de vie des soignants en cancérologie, mais également pour l’ensemble des disciplines médicales.

Pour un travail soigné dans une démarche participative, Ouvrage collectif sous la direction de Joël Ceccaldi, Éditions Lamarre, 2015, 216 p.

Bruno Benque
Rédacteur en chef cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com


Partager cet article

Publicité

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus

Publicité