Les bases théoriques de la relation interpersonnelle dans le soin

jeudi 12 mars 2020, par Bruno Benque

Les relations interpersonnelles sont primordiales pour tout soignant qui se respecte. Les patients ont une représentation de la maladie différente selon leur groupe d’appartenance sociale ou leur culture. L’ouvrage de Florence Langendorff « Précis de sciences humaines et communication » applique les concepts scientifiques de ces thématiques à la relation de soins. Nous avons aimé notamment l’évocation des travaux de François Laplantine sur les discours relatifs à la maladie ou les conseils sur les éléments de langage à utiliser selon la situation du patient.

L’un des modules les plus délicats à enseigner aux étudiants infirmiers est bien le module 4.2 relatif aux soins relationnels.

Un ouvrage dédié aux relations interpersonnelles dans le soin

Cette notion, essentielle dans les rapports interpersonnels entre le soignant et le soigné, fait appel à de nombreux concepts mélangeant, ou juxtaposant selon le cas, la sociologie, l’ethnologie ou la psychologie sociale notamment. L’ouvrage intitulé « Précis de sciences humaines et communication », élaboré par Florence Langendorff, Docteur en psychhologie, psychologue clinicienne et psychothérapeute, est consacré à cette thématique. Il pose les bases, dans un premier temps, des sciences humaines et ses applications dans le domaine de la Santé, puis dans une deuxième partie apporte une touche théorique aux actions de communication qui se mettent en jeu dans la relation à l’autre dans le soin.

L’essentiel de la sociologie et de la psychologie sociale

La première partie donc reprend en détail les différentes données théoriques décrivant l’ethnologie, l’anthropologie ou la sociologie et les pose à la base des relations interpersonnelles. L’auteur s’attarde notamment sur les concepts qui guident la psychologie sociale. Cette discipline est bien connue de tout cadre de Santé formé en IFCS mais il n’est pas inutile de se replonger dans les travaux d’Elton Mayo sur les groupes restreints, de Jacob Levy Moreno sur les jeux de rôles et le psychodrame ou de Kurt Lewin sur le groupe comme agent de formation. Florence Langendorff extrapole ensuite vers les notions de dynamique de groupes, de processus d’influence ou de cohésion de groupes notamment.

Les différentes représentations sociales et culturelles de la maladie

Elle les applique ensuite aux questions de Santé en considérant le patient à divers moments de sa vie, parmi lesquels la naissance, l’adolescence ou la vieillesse. Les représentations sociales du corps y sont ainsi décrites comme motivant l’hygiène corporelle, les relations sociales et culturelles y déterminent les habitudes alimentaires et les représentations de la maladie sont intimement liées à la culture. Nous avons particulièrement aimé le passage relatif aux travaux de François Laplantine qui énoncent que les discours sur la Santé et la maladie comprennent une part de représentation sociale et culturelle et sont différents selon que l’on est médecin ou malade, contemporain ou historique, européen ou africain, etc. Il évoque également la prise de conscience que l’environnement peut être amélioré pour évoluer en meilleure Santé.

Les différents éléments de langage à utiliser selon la situation du patient

Le dernier chapitre du livre fait référence à la communication à travers laquelle le soignant va entrer en relation interpersonnelle avec le patient. Là encore, l’auteure nous distille une suite de données théoriques sur le concept de communication, le canal, le codage, les parasites, le non verbal et le langage corporel, jusqu’aux concepts de l’école de Palo Alto. Nous avons aimé le passage sur l’entretien dans la relation de soin, qui met l’accent sur l’empathie et l’écoute, évidemment, mais donne aussi des éléments de langage à utiliser selon que l’on est dans une phase de compréhension de l’autre, de son évaluation, d’interprétation de son message ou de soutien.

Cet ouvrage prendra sans aucun doute une bonne place dans la bibliothèque des IFSI, mais aussi plus largement dans celles des soignants qui souhaitent améliorer leurs interactions avec les patients qu’ils accompagnent au quotidien.

Précis de sciences humaines et communication
Florence Langendorff
Éditions Lamarre, Octobre 2019, 240 pages.

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus