L’aspect humain, composante essentielle de la conduite de projet

vendredi 25 mars 2016, par Bruno Benque

L’ouvrage d’Yves Sotiaux intitulé « Manager une équipe projet » s’attache à accompagner le chef de projet afin qu’il rende son équipe la plus efficace possible. Il l’invite à en maîtriser l’aspect humain en prenant en compte notamment les spécificités individuelles et en créant une synergie autour de l’objectif à atteindre. Il recommande également de soigner la période de la fin du projet.

Les Éditions Gereso ont publié, en novembre 2015, un ouvrage d’Yves Sotiaux intitulé « Manager une équipe projet », dont c’est la cinquième édition. Yves Sotiaux estfondateur du cabinet de consultants « 100 pour sens » et accompagne des équipesprojet dans l’amélioration de leur performance.

Maîtriser l’aspect humain de la conduite de projet

Dans l’objectif de mener à bien différents projets, les cadres hospitaliers ou formateurs sont appelés à préparer, planifier et piloter toutes les étapes avec le plus grand soin. « Mais, en plus de l’aspect technique, cet ouvrage leur donne les clés pour en maîtriser l’aspect humain, car la réussite dépend avant tout des hommes et des femmes qui y contribuent, » remarque l’auteur. Comment manager une équipe projet, gérer son efficacité et maintenir la motivation de tous les acteurs ? Quelles stratégie et quels outils mettre en œuvre ? Comment gérer les personnalités difficiles ? Comment réaliser le bilan technique et humain du projet ?

Traiter l’aspect technique, les acteurs et la stratégie du projet

Ce livre se propose de les équiper d’une méthodologie en huit étapes et douze livrables, l’auteur expliquant comment mobiliser, impliquer et motiver tous les acteurs du projet pour atteindre l’objectif fixé. La première étape vise à analyser la complexité technique du projet afin d’en identifier les critères les plus pertinents et d’en mesurer les impacts dur l’objectif final. Il s’agit ensuite de travailler sur les acteurs du projet en adaptant la démarche projet à leur caractère et à la variabilité de leurs comportements afin de créer une synergie commune. La troisième partie se concentre sur la stratégie à mettre en place, sur le plan des tâches à effectuer et sur celui des compétences et du degré d’implication des acteurs.

Soigner l’efficacité de l’équipe tout en prenant en compte les induvidualités

Le développement de l’équipe est ensuite traité, de la découverte à la performance, en passant par la confrontation et la normalisation, aux moyens d’outils spécifiques comme le processus des 3P (Protection, Permission, Puissance) ou le processus ICO (Inclusion, Contrôle, Ouverture).Le Chef de projet est appelé alors à soigner sa communication, qui doit nécessairement passer par la méta-communication, ce qui permettra aux membres de l’équipe d’exprimer son ressenti par rapport à cette dernière et à ses missions. L’équipe est ensuite le centre de la méthodologie, les étapes 5 et 6 permettant d’entretenir l’efficacité de l’équipe et de maintenir le niveau de motivation de ses membres. Différents modes de management sont alors proposés pour développer le potentiel de chacun tout en gardant la posture du chef du projet.

Les étapes essentielles de la fin du projet

Viennent enfin les deux dernières étapes. Si la N°8, qui propose de faire le bilan du projet une fois celui-ci est conduit à son terme, tombe sous le sens, la N°7 est plus improbable mais semble tout à fait nécessaire. Il s’agit, alors que l’objectif est à portée de main, d’aider l’équipe à se déconstruire et à faire le deuil du projet, afin que les collaborateurs continuent leur route avec le minimum de flottement entre la fin du projet et leur nouvelle affectation. Cette phase permet également au chef de projet de préparer son propre avenir. Il est alors temps de faire le bilan du projet, tant au niveau individuel que collectif, qui sera communiqué à la hiérarchie, et d’organiser un petite fête pour marquer la satisfaction collective du devoir accompli.

Une approche simple et pragmatique su management de projet

Cet ouvrage apporte une approche simple (mais pas simpliste) et pragmatique du management de projet, qui aidera leurs promoteurs à dénouer les situations difficiles, établir des relations positives et révéler les pleins potentiels de leur équipe projet. La seconde partie comprend les livrables issus de la méthodologie que l’on vient d’énumérer. On y trouve des livrables matériels, comme une fiche récapitulative, une aide à la mise en oeuvre et un descriptif détaillé. Ces documents sont par ailleurs téléchargeables via un lien mentionné dans l’ouvrage. Ce dernier fournit enfin des livrables immatériels susceptibles de favoriser les échanges, la dynamique et la synergie issus de l’équipe elle-même.

A final, cette cinquième édition, toujours aussi claire et didactique, recèle l’essentiel de ce sui doit être entrepris par chaque chef de projet afin que celui-ci ait toutes les chances d’atteindre son objectif.

Management de projet (5ème édition)

Bruno Benque
Rédacteur en chef cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com


Partager cet article