Concevoir & construire un hôpital numérique

mardi 12 juillet 2016, par Bruno Benque

Louis Omnès, dans son ouvrage « Concevoir & construire un hôpital numérique », nous propose une mine d’informations sur ce que sera l’hôpital de demain, que l’on soit spécialiste ou néophyte. Il nous éclaire sur le caractère intelligent, communicant, écologique mais aussi créateur de valeur que doit montrer un hôpital numérique et décrit avec précision la complexité d’un projet de mise en place d’une telle structure.

La transition numérique concerne l’hôpital au plus haut point, comme chacun l’a déjà constaté à des degrés divers. Louis Omnès nous propose, dans son ouvrage « Concevoir & construire un hôpital numérique », paru aux Éditions Eyrolles, d’appréhender les multiples paramètres qui régissent l’organisation et l’architecture de l’hôpital de demain.

Une évolution frappée du sceau de la complexité

Louis Omnès est économiste spécialiste du secteur hospitalier et ancien Directeur exécutif à l’AP-HP. Expert dans le fonctionnement et la gestion des centres hospitaliers, il dirigea l’hôpital Européen Georges Pompidou dont il fut le fondateur. Consultant en stratégie médicale et numérique depuis 2008, il est un observateur privilégié de la transformation des structures hospitalières qui s’est amorcée depuis quelques années. Et cette révolution est frappée du sceau de la complexité. Son ouvrage débute par une énumération des paramètres à prendre en compte lorsqu’un décideur doit adapter un établissement de santé aux pratiques futures.

Prévoir les évolutions des pratiques à 10 ans

Ce type de projet est donc complexe et doit satisfaire en premier lieu l’attente des patients en terme de qualité et de continuité des soins, tout en prévoyant, à 10 ans, les évolutions des progrès technologiques, de l’offre médicale de l’établissement et de son environnement régional. L’auteur explique ainsi que des adaptations architecturales du bâtiment mais aussi du système d’information, sont d’emblée nécessaires, tout comme pour les mentalités et les usages numériques des acteurs. Il plante ensuite le décor, en détaillant les principes de la révolution numérique dans la prise en charge des patients en général et dans le contexte hospitalier en particulier.

Dématérialisation des informations, des tâches et des processus

L’hôpital numérique est tout d’abord un hôpital dématérialisé. Il est régi par des fonctionnalités et des informations virtuelles et par le « tout internet », le patient faisant l’objet notamment d’actes de chirurgie robotisés et les soignants se formant via des plateformes de simulation. La dématérialisation est donc l’un des points essentiels de l’hôpital de demain. Cela concerne les informations, nous l’avons dit, mais aussi l’automatisation des tâches et des processus, ce qui contraint le décideur à prévoir des bâtiments dits « intelligents » et à développer un réseau informatique de type TCP/IP afin d’assurer la fluidité des transferts et l’interopérabilité des logiciels.

Un hôpital communicant et intelligent

Louis Omnès retrace ainsi un historique de l’évolution des systèmes d’information hospitalier (SIH) qui aboutit aujourd’hui à un SIH commun centré sur le patient, intégré et permettant une couverture opérationnelle globale.. L’hôpital de demain doit être également communicant, dans les murs mais aussi en dehors, afin de couvrir l’ensemble du parcours des patients, de proposer des activités de télémédecine et d’assurer une traçabilité des actes dont il fait l’objet. Il doit également mettre en place une automatisation des transports, notamment de médicaments, et des processus.Il doit être intelligent, en ce sens qu’il doit offrir au patient un confort amélioré par une ambiance adaptée à son état de santé, par la mise en place de lits connectés ou par des dispositifs d’accueil et d’orientation ludiques.

Écologie et création de valeur

L’hôpital de demain est enfin écologique. Il permet, dans ce cadre, de maîtriser et de prévoir les maintenances préventives et correctrices ainsi que de réduire la facture énergétique inhérente à son fonctionnement. Selon Luis Omnès, il permet aux gestionnaires de réaliser un retour sur investissement significatif. Il crée en effet de la valeur, par l’optimisation des espaces construits et des temps soignants, par une amélioration de la continuité, de la traçabilité, de la sécurité et au final de la qualité des soins. Son pilotage et sa gestion en sont facilités tandis qu’il acquiert plus d’attractivité et de compétitivité. Enfin, les conditions de travail y sont améliorées de même que la production et la diffusion des savoirs.

Une mine d’information pour spécialistes et néophytes

Cet ouvrage très documenté semble destiné aux spécialistes de l’informatique et aux décideurs. Tout une partie est en effet consacrée au Design organisationnel des SIH, axés sur les processus, les pratiques médicales ou médico-techniques centrés sur les patients et les bâtiments. Mais il intéressera les néophytes car il ne se détache jamais des activités soignantes et des besoins des professionnels ainsi que des patients. Une mine d’informations sur cette thématique, en vérité !

Louis Omnès

Concevoir & construire un hôpital numérique

Éditions Eyrolles, 182 pages

39€

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus