A Lire - Comment recadrer sans démotiver ?

vendredi 15 janvier 2016, par Bruno Benque

L’entretien de recadrage est un réel outil de management permettant de faire progresser le collaborateur. Christine Benoit, dans son ouvrage « Recadrer sans démotiver », nous dispense ses conseils pour mener à bien ce type d’entretien et éviter les postures qui pourraient entrainer une mauvaise communication dans cette situation.

Les Éditions Gereso ont publié, en fin d’année 2015, un ouvrage de Christine Benoit intitulé « Recadrer sans démotiver ». Christine Benoit a un passé de vingt ans de Directrice d’établissement de santé et se présente aujourd’hui comme spécialiste en communication, développement personnel et entrepreneuriat. Elle a donc un réel vécu de manager, qui fait d’elle une personne hautement qualifiée pour nous donner des conseils sur le contexte, le déroulement et le suivi de l’entretien de recadrage.

Recadrer pour faire progresser le collaborateur

Ce dernier, nous le verrons plus loin, a de grandes similitudes avec l’entretien annuel d’évaluation, dans sa préparation et son déroulement, car il se matérialise par une entrevue entre un manager et un de ses collaborateurs destiné faire progresser celui-ci. La différence majeure est qu’il intervient en amont d’une faute, plus ou moins importante, commise par ce même collaborateur. Il permet notamment à ce dernier de se faire accompagner par la personne de son choix lors de l’entretien. Il est différent également de l’entretien disciplinaire, qui est motivé par un faute grave et nécessite une convocation écrite envoyée en recommandé ou remise en main propre.

Une nécessaire remise en question personnelle

Christine Benoit, dans cet ouvrage, nous invite au préalable à réfléchir sur le pourquoi du dysfonctionnement apparu dans la réalisation des missions du salarié. Avant de parler de recadrage, elle nous incite à nous demander si, lors de l’embauche de celui-ci, le cadrage a été correctement effectué. Il s’agit ici de se remettre en question, en se questionnant sur un éventuel déficit des procédures d’intégration d’un nouveau membre de l’équipe, d’une possible mauvaise communication de notre part dans la présentation de la fiche de poste, ou d’une erreur de casting en bonne et due forme.

Climat de confiance et recherche de solutions

Elle nous propose également une série de conseils pour mener à bien cet entretien de recadrage, que le manager doit teinter d’une ambiance cordiale afin d’instaurer un climat de confiance entre les protagonistes. Elle insiste notamment sur l’attitude à prendre en fonction du retour du salarié concernant sa faute, s’il la reconnaît, s’il garde le silence, s’il ne la reconnaît pas en la justifiant ou non. Elle met en exergue l’importance d’une recherche de solutions au dysfonctionnement qui fait l’objet de cet entretien, assurant que celui-ci est un authentique outil de motivation susceptible d’améliorer non seulement les compétences du salarié, mais aussi les performances de l’équipe toute entière.

De nombreuses postures à ne pas adopter pour réussir

L’ouvrage se conclut par une énumération des différents obstacles qui pourraient entraver une bonne communication entre les deux protagonistes. Du côté du manager, l’émotion, les préjugés, les non-dits ou la pensée dichotomique sont quelques dangers, parmi d’autres, à éviter. La posture est également importante, le non verbal étant au moins aussi important que le parlé dans ce genre de situation, comme dans toute communication. Il convient donc de bien maîtriser l’équilibre des forces entre les deux, en se gardant d’avoir un discours par trop moralisateur ou persuasif et éviter les tentatives de manipulation, qui peuvent se retourner contre vous si l’interlocuteur s’en rend compte.

Cet ouvrage s’avère, au final, très didactique et recèle un foisonnement de cas concrets pour s’y retrouver dans tous les cas de figures. Avec un bémol toutefois. Nous aurions aimé y trouver, parmi les différents profils d’agents rencontrés, celui de la génération Y, que nombre de managers ont quelques difficultés à cerner et avec lesquels la communication semble chaotique.

• Benoit C., Recadrer sans démotiver, 2e édition, Le contexte, le déroulement et le suivi de l’entretien de recadrage ; Editions GERESO 2015, 18 €.

Bruno Benque
Rédacteur en chef cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com


Partager cet article