Une enquête sur la fin de vie des patients en HAD

mercredi 14 mai 2014

L’Observatoire National de la Fin de Vie (ONFV),en partenariat avec la Fédération Nationale des Etablissements d’Hospitalisation A Domicile (FNEHAD) lancent le 15 mai 2014 une enquête nationale auprès de l’ensemble des établissements d’hospitalisation à domicile (HAD).

JPEG - 11.3 ko

La fin de vie à domicile : le rôle essentiel de l’HAD

L’HAD joue un rôle important dans la prise en charge de situations complexes de fin de vie à domicile. Les soins palliatifs constituent en effet le premier mode de prise en charge principal dansl’activité de l’HAD et 35% des séjours de soins palliatifs se terminent par un décès à domicile, soit plus de 8600 personnes accompagnées. Lors d’une prise en charge en hospitalisation à domicile d’ une personne en fin de vie c’est toute une équipe pluriprofessionnelle (médecin, infirmier, aide-soignant, psychologue, travailleur social, ergothérapeute, kinésithérapeute...) qui entoure le patient et ses proches.

La singularité de chaque accompagnement : une adaptabilité des équipes de l’HAD

En HAD, le lieu de travail des professionnels est aussi le lieu de vie ou de résidence (même temporaire) des patients pris en charge. L ’HAD peut en effet intervenir au domicile ou en établissements sociaux et médico-sociaux (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, adultes handicapées ou en situation de précarités...). Les conditions de travail des professionnels varient donc quotidiennement et les intervenants du domicile peuvent se voir confrontés à des situations de précarités qu’ ils n’avaient pas envisagées.

Une enquête nationale auprès des HAD de France

Cette enquête anonyme devra permettre :

  • d’identifier la prise en charge de fin de vie des patients décédés qui étaient en HAD ;
  • de mieux connaître les ressources dont disposent les professionnels des HAD, et/ou celles auxquelles ils font appel, pour accompagner au mieux les personnes en fin de vie ;
  • de dresser un état des lieux de la diversité des situations dites de précarité prises en charge par l’HAD : financièr e, sociale, et environnementale.

Les résultats de cette enquête feront l’objet d’un rapport d’étude et seront publiés à l’hiver 2014.

Un partenariat ONFV/FNEHAD

L’Observatoire National de la Fin de Vie et la Fédération Nationale des Etablissements d’Hospitalisation A Domicile ont souhaité associer leurs expertises et compétences afin d’éclairer un sujet pour lequel il y a peu de données nationales - en dehors des éléments issus des dispositifs de financement – et qui doit permettre d’alimenter les réflexions sur l’accès à tous de la prise en charge de la fin de vie à domicile par l’HAD.

Communiqué de presse conjoint de l’ONFV et de la FNEHAD


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus