Réforme du système de Santé : la « prescription » du gouvernement

mercredi 14 février 2018, par Susie Bourquin

C’est depuis l’hôpital Simone Veil d’Eaubonne, dans le Val d’Oise, que la ministre de la Santé Agnès Buzyn et le Premier ministre Edouard Philippe ont présenté, mardi 13 février, leur stratégie de transformation du système de santé. Au programme, cinq grands chantiers : qualité et pertinence des soins, modes de financements, développement du numérique, formation des professionnels de santé, gestion des ressources humaines à l’hôpital et organisation territoriale des hôpitaux, pour un objectif affiché : mieux dépenser.

« Les Français ont conscience que le temps des rafistolages est révolu. Ils attendent des réformes d’ensemble », a déclaré le Premier ministre lors de son allocution. Et il y a urgence selon le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger qui parle de burn out de l’hôpital.

L’hôpital, on le sait, souffre. Personnels épuisés, conditions de travail très difficiles, manque de moyens... depuis des mois, les soignants dressent un état des lieux alarmant. Cette situation, de plus en plus critique (les hôpitaux publics ont connu un déficit historique entre 1,2 et 1,5 milliard d’euros en 2017) a donné lieu à plusieurs manifestations d’exaspération de la part des personnels hospitaliers ces derniers mois et à l’apparition du hashtag #BalanceTonHosto. C’est dans ce contexte tendu que la ministre de la Santé Agnès Buzyn et le Premier ministre Edouard Philippe ont présenté mardi 13 février leurs priorités pour transformer le système de santé.
Lire la suite dans www.infirmiers.com...

Susie BOURQUIN
Journaliste
susie.bourquin@gmail.com
@SusieBourquin


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus