Masseurs kinésithérapeutes en soins critiques : diffusez l’enquête dédiée !

jeudi 16 mai 2024, par Bruno Benque

Alors que les unités de soins critiques ne sont pas épargnées par les tension RH, les associations représentatives des masseurs kinésithérapeutes lancent une enquête auprès de ces professionnels de Santé afin d’évaluer la démographie de ce corps de métier en soins critiques. Une seconde partie de cette enquête sera consacrée aux pratiques professionnelles et à l’organisation des soins. Merci de diffuser largement cette enquête.

À l’instar des autres métiers paramédicaux, celui de kinésithérapeute Rééducateur connait des problèmes récurrents de ressources humaines, surtout à l’hôpital. Car contrairement à leurs collègues libéraux, les kinésithérapeutes salariés ne sont pas légion et souffrent d’un manque d’attractivité.

Les unités de soins critiques en tension RH

L’un des domaines dans lesquels ces professionnels de Santé sont les plus sollicités est celui des soins critiques, où leur action et leur technicité permettent d’accélérer la réhabilitation des patients. Et malgré la diversité des activités qui leur est proposée et la mise en valeur de leurs compétences dans ce cadre, les kinésithérapeutes ne sont pas assez nombreux pour répondre aux besoins de ces unités en tension.

Enquête à l’initiative des associations représentatives des masseurs kinésithérapeutes

C’est la raison pour laquelle une Enquête Nationale est lancée, à l’initiative de la Société de Kinésithérapie de Réanimation (SKR) et en collaboration avec le Collège National de la Kinésithérapie Salariée (CNKS). Elle concerne donc les kinésithérapeutes
exerçant en service de soins critiques adultes ou pédiatriques, c’est à dire, selon le référentiel de la Haute Autorité de Santé (HAS), les services de réanimation, de surveillance continue et de soins intensifs adultes et pédiatriques.

Évaluer la démographie des masseurs kinésithérapeutes en unités de soins critiques

La première partie de l’enquête est centrée sur la « démographie professionnelle MK » des services de soins critiques et s’étend du 11 mars au 16 juin 2024. L’objectif de cette première partie d’enquête est d’initier un recensement de la population de kinésithérapeutes exerçant - de façon permanente ou partielle - en service de soins critiques adultes ou pédiatriques afin de faire le point sur les effectifs en poste et les mettre en corrélation avec les besoins.

Une seconde partie à venir consacrée aux pratiques professionnelles et à l’organisation des soins

Elle aura également pour objet de pré-sensibiliser les masseurs kinésithérapeutes à la diffusion prochaine de la deuxième partie de l’enquête, qui courra de la mi- juin 2024 à courant septembre 2024. Cette seconde partie, plus détaillée, sera consacrée aux les ressources humaines et matérielles (effectifs et dispositifs), aux pratiques professionnelles (protocoles et techniques), à l’organisation des soins et aux collaborations interprofessionnelles. Elle ciblera, d’autre part, les conditions de travail et la qualité de vie au travail.

Fidèles à notre politique de soutien aux professions paramédicales, nous demandons aux cadres de Santé des unités de soins critiques de bien vouloir diffuser le questionnaire qui accompagne cette enquête aux masseurs kinésithérapeutes intégrés à leur équipe, et aux cadres exerçant dans d’autres spécialités de le partager avec leurs confrères des soins critiques. Le temps estimé pour remplir cette première partie d’enquête (12 questions obligatoires + 1 question optionnelle) est de 4 mn environ.

Le questionnaire est accessible via CE LIEN ou en flashant le QRCode ci-dessous.

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@gpsante.fr
@bbenk34.


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus