Les IDEC font valoir leurs compétences spécifiques

Les infirmières coordinatrices souhaitent aujourd’hui faire valoir leurs compétences spécifiques. C’est ce que rappellent Brigitte Feuillebois, Référente pédagogique du Diplôme Universitaire d’IDEC, et Karine Leveugle, Consultante en ESMS chez Free Compétences dans leur compte rendu de la première Journée régionale des IDEC qui s’est tenue le 14 juin 2018. Elles nous en donnent quelques arguments pour étayer leur démarche.

« Etre Infirmière Diplômée d’État Coordinatrice (IDEC) aujourd’hui en France, quelle réalité et quelles perspectives ? ». Ainsi était affichée l’ambition de cette première journée régionale des Infirmières Coordinatrices, co-organisée par la Fédération Française des Infirmières Diplômées d’Etat Coordinatrices (FFIDEC) et Trilogie Santé.

Fonction IDEC, une exigence de diplôme qualifiant

Pour cette première journée, une centaine d’infirmières était présente le 14 juin 2018 à Nantes. Brigitte Feuillebois, Référente pédagogique du Diplôme Universitaire d’IDEC, a ouvert le propos par le bilan des dernières évolutions en matière de formation des IDEC. Il n’existe aujourd’hui ni obligation de formation, ni cadre formalisé. Si plusieurs modalités pédagogiques sont disponibles, l’exigence d’un diplôme qualifiant est un enjeu majeur. La spécificité de la fonction d’IDEC, bien différente de celle des Cadres de santé, implique obligatoirement l’acquisition ciblée de compétences particulières.

Culture médico-sociale et expertise en gériatrie

L’une des problématiques centrales posée par la FFIDEC dès sa création en février 2016 a été la suivante : comment la fonction d’IDEC se distingue-t-elle de celle du Cadre de santé ? Une réponse apportée par Karine Leveugle, Consultante en ESMS chez Free Compétences, est l’importance de la connaissance de la culture médico-sociale et de l’expertise en gériatrie des IDEC en EHPAD et SSIAD. Elaborer des réponses implique avant tout une concertation nationale avec les IDEC. C’est pourquoi la FFIDEC marque son engagement, par sa participation assidue aux groupes de travail de la Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS), enfin mis en place, après un vide de plusieurs années.

Un besoin de compétences complémentaires, notamment en management

Karine Leveugle a fait le point sur l’évolution de la fonction perçue par les IDEC au sein des établissements et des services. Les activités récentes de la fonction démontrent qu’il existe à présent une composante forte de management d’équipes et de gestion de projet. Les compétences de la fonction d’IDE sont transférables vers la fonction d’IDEC et l’expertise de l’Infirmière est précieuse pour l’établissement ou le service. En revanche, les IDEC ont besoin compétences supplémentaires tant sur le plan de l’encadrement des équipes que sur celui de la gestion de projet.

Faire coopérer IDEC et IPA, un enjeu fort

Selon Brigitte Feuillebois, cela suppose de définir les étapes successives de la reconnaissance formelle de la fonction dans le secteur médico-social par l’élaboration de 3 référentiels : activités, compétences, formation. Son analyse est tout à fait confirmée par les observations de Karine Leveugle sur le terrain. Forte de ce constat partagé, la FFIDEC souhaite renommer la fonction, car la notion de « coordination » ne comprenant pas nécessairement les axes managériaux, ne reflète pas réellement l’ampleur des missions. Enfin, dans le contexte de la publication imminente des textes relatifs à « L’Infirmière de Pratique Avancée » (IPA), d’autres questionnements émergent. Pour exemple, comment faire collaborer une IDEC, titulaire d’une Licence, et une IPA, diplômée d’un Master, l’une ayant des missions liées à la mise en œuvre de prestations de qualité et l’autre, des missions d’expertise de prises en charge complexes.

Le moment est venu pour la communauté nationale des IDEC, dont la FFIDEC est le porte-parole, d’affirmer sa détermination à s’engager - avec le soutien des Directeurs d’établissement ou de service et des Médecins Coordonnateurs – dans une démarche de reconnaissance règlementaire et de publication de textes dédiés.

Vaste chantier de réflexion et d’échanges en perspective ! Cette journée régionale en est la première pierre.

La FFIDEC et Trilogie Santé organiseront la 2ème édition des Journées régionales IDEC le 19 octobre à Lyon.

Brigitte Feuillebois,
Référente pédagogique du Diplôme Universitaire d’IDEC
Karine Leveugle,
Consultante en ESMS chez Free Compétences


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus