Les Directeurs de soins obtiennent une revalorisation salariale, mais pas statutaire

lundi 8 novembre 2021, par Bruno Benque

Le Ségur de la Santé a enfin décidé d’augmenter la rémunération des Directeurs de soins. Dans un communiqué du 5 novembre 2021, elle leur a accordé des revalorisations indemnitaires et statutaires, mais a également mis à l’étude de nouvelles mesures pour améliorer l’attractivité de la profession. Mais pour le SMPS, qui réclamait un alignement de leur statut avec celui des Directeurs d’hôpital, il s’agit d’un échec.

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé, dans un communiqué du 5 novembre 2021, avoir procédé à la revalorisation de la rémunération des Directeurs de soins.

<h2Les Directeurs de soins, oubliée de la première vague de Ségur

Cette décision fait suite notamment au mécontentement affiché par les syndicats professionnels ainsi que de l’Association Française des Directeurs de Soins (AFDS) depuis quelques années. Les représentants de cette associations avaient d’ailleurs pu exposer leurs demandes à Nicole Notat en juin 2020 lors des discussions relatives au Ségur de la Santé. Mais, alors que l’ensemble des filières paramédicales et les cadres de santé avaient obtenu une revalorisation significative de leur rémunération, les Directeurs de soins étaient toujours dans l’attente d’une quelconque évolution, bien qu’un ait été signé le 13 juillet 2020, conduisant à des travaux sur la revalorisation et l’attractivité de leur profession.

Des revalorisations significatives annoncées par le Ministère

Ces travaux ont abouti aujourd’hui abouti sur une revalorisation qui sera à la fois indiciaire et indemnitaire et qui entrera en vigueur en février 2022. Le Ministère annonce une mesure qui prévoit « une forte revalorisation des débuts de carrière et un relèvement de l’indice sommital jusqu’en hors échelle A ». Il crée également un 3ème grade de classe exceptionnelle qui permettra d’« accéder sur critère fonctionnel jusqu’à la hors échelle B (échelon spécial) ». Les initiés comprendront, mais, en pratique, le gain immédiat de ce reclassement pour les directeurs des soins sera en moyenne de 57 € net par mois. Il s’ajoutera au complément de traitement indiciaire (183 € net par mois) versé aux depuis septembre 2020.

De nouvelles mesures à l’étude pour améliorer l’attractivité de la profession

D’autre part, au 1er février 2022, bénéficieront en plus d’une revalorisation indemnitaire par l’augmentation des plafonds de la prime fonctions et résultats, de l’ordre de 10 % pour l’ensemble du corps hors emplois fonctionnels - + 181 € net par mois - et l’ordre de 15 % pour les emplois fonctionnels - 292 € net par mois en moyenne -. Le Ministère annonce ainsi des gains moyens de 421 € nets par mois hors emplois fonctionnels et de 475 € nets par mois pour les emplois fonctionnels. Il souhaite également poursuivre les travaux portant sur l’attractivité du corps, par l’ouverture de l’accès au corps des directeurs des soins à des personnels non cadres d’une part, et par l’évolution des conditions d’accès aux concours, des épreuves et de la formation d’autre part.

Pour le SMPS, il s’agit d’un nouvel échec pour la reconnaissance de la fonction

Mais il semble que ces mesures ne soient pas suffisantes, au regard de ce que les syndicats représentatifs attendaient. Pour le Syndicat National des Managers Publics de Santé (SMPS), il s’agit d’un un échec car le statut des Directeurs de soins n’est toujours pas aligné sur les Directeurs d’Hôpital, niant la reconnaissance de leur haut niveau de responsabilité. Il regrette, dans ce contexte, l’absence d’unité syndicale lors des négociations. Le SMPS et l’AFDS n’ont en effet pas obtenu l’appui des autres syndicats représentatifs, dont il fustige l’attitude irrévérencieuse envers les pouvoirs publics, pour demander l’alignement des Directeurs des Soins sur les Directeurs d’Hôpital.

Voilà qui laisse entrevoir de nouvelles joutes intersyndicales à court terme. Mais puisque tout le monde s’accorde pour demander l’alignement du statut des directeurs de soins avec celui des Directeurs adjoints, l’espoir demeure...

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus