Le numérique au secours de l’emploi

lundi 13 juillet 2015, par Bruno Benque

« Numérique, Emploi, Travail » est le nouvel outil de François Rebsamen pour améliorer l’accès au travail et la qualité de vie professionnelle. Dans ce contexte, Le Lab RH devient le relais privilégié du Ministère du Travail pour mutualiser les innovations initiées par les start-up évoluant dans le champ des ressources humaines.

JPEG - 26.1 ko

Lors de son discours du 2 juillet 2015 présentant l’ambition de la démarche « Numérique, emploi, travail » (NET), François Rebsamen, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social a décliné les objectifs poursuivis par cette initiative.

Le numérique comme levier d’investissement, et d’amélioration de la vie au travail

« Dans cette démarche, a-t-il déclaré, tous les aspects sont concernés : l’emploi, la formation, le travail, et à travers eux le dialogue social. Elle repose sur une méthode ouverte, pas sur un énième plan d’action pensé en chambre mais une démarche portée par des entreprises, des startups, des organismes de formation, des associations des organismes publics, autour du ministère du travail. Elle tient en trois grandes finalités, qui embrassent l’essentiel du champ de compétence du ministère du travail : Faire du numérique un levier d’investissement massif dans le capital humain du pays ; Faciliter la rencontre entre offre et demande d’emploi grâce au numérique ; Faire du numérique un moyen d’améliorer la vie au travail ».

Un nouvel acteur sur le champ des resources humaines

A cette occasion, le Ministre a annoncé la mise en place d’un partenariat privilégié avec l’Association pour le soutien et la promotion des solutions innovantes dans le domaine des ressources humaines, Le Lab RH, qui renforce ainsi son positionnement d’acteur public incontournable dans la transformation du marché RH en France. Au lendemain de la première conférence de présentation de cette association, ses fondateurs se sont montrés ravis de d’être référencés par le Ministère du Travail comme le point de contact privilégié entre les acteurs innovants et les organisations en quête d’innovations RH. Le Lab RH, qui regroupe aujourd’hui plus de 50 startups innovantes de ce marché, a été créé dans le but de fédérer, dynamiser, promouvoir et accompagner les startup et le marché RH.

Le Lab RH, relais du Ministère du travail sur le terrai

n
La coopération entre le Ministère et cette association s’opère aujourd’hui auprès des acteurs publics, afin d’assurer la cohérence sur le terrain du déploiement du plan NET, connecter les acteurs publics avec les acteurs de l’innovation RH et capter les innovations RH de rupture à fort potentiel. Elle agit également en soutien des acteurs de l’innovation RH, en menant des ateliers de réflexion pour le compte du Ministère, en gérant les appels à projets pour son compte et en incubant les projets de startup RH. Cette coopération se veut enfin un outil favorisant l’évolution des modes de travail et de collaboration, en formant les DRH aux enjeux et potentiels du numérique et en centralisant les appels d’offres issus des Directions de Ressources Humaines.

Mutualiser les efforts pour accélérer ensemble

La mission de Le Lab RH est d’utiliser le potentiel d’innovation dans les ressources humaines pour faciliter l’emploi, dynamiser la croissance des entreprises et favoriser le bonheur au travail en recentrant l’entreprise sur l’humain et en transformant les organisations et les modes de travail. Il s’appuie pour ce faire sur des actions de lobbying, de formation, d’événementiel, de business Intelligence, ou d’aide au développement. « Nos actions portent sur un accompagnement concret de nos membres en vue de dynamiser le marché et de permettre à l’innovation d’être porteuse d’accélération du marché de l’emploi, a déclaré Jeremy Lamri, Président de Le Lab RH. » Il s’agit, pour l’association, de « communiquer ensemble pour plus d’impact, apprendre les uns des autres pour mieux grandir, échanger nos opinions pour créer de la valeur, anticiper les risques et opportunités et soutenir le développement d’un éco-système. »

Plus de 50 membres 10 jours après le lancement de Le Lab RH

Le Lab RH compte déjà parmi ses 50 premiers membres des références incontournables dans l’innovation RH qui partagent cette même volonté de dynamiser le marché, tels que Monkey tie, My Job Company, Assess First, Pollbench, Doyoubuzz, Wizbii, Origamix, Prestadev (MyCVtheque), Welcome To The Jungle, eTerritoires, FuturisGood, Mindmatcher, MeetPhone, 365 Talents, Nowa, Perfony, Speach Me ou encore InterviewApp.« La campagne de rentrée se prépare déjà avec des cycles de conférences démarrant début septembre, des appels à candidatures, des workshops, appels à projets, etc., conclut Boris Sirbey, co-fondateur de Le Lab RH. Notre ambition est de transformer radicalement le marché RH avec en son cœur l’innovation comme moteur de dynamisme, d’accompagner le développement concret des startup françaises sur le secteur RH et de participer activement à leur rayonnement. »

Une nouvelle ère semble ainsi se profiler dans le monde des ressources humaines. Souhaitons que cette dynamique puisse remettre en cohérence les besoins des établissements de santé et médico-sociaux, tout en redonnant le sourire aux salariés en situation de travail.

Bruno Benque
Rédacteur en chef cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com


Partager cet article