Publicité
Publicité

« Il faut panser et repenser notre formation »

mardi 19 septembre 2017, par Susie Bourquin

Une étude menée par la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (FNESI) auprès de 14 000 étudiants issus de 18 régions métropolitaine et outre-mer alarme sur leur état de santé physique et mentale. La moitié d’entre eux estiment que leur état de santé s’est dégradé depuis leur entrée en formation et 75% d’entre eux évoquent un état d’épuisement physique. Infirmiers.com revient sur le détail des chiffres avancés, représentatifs d’une situation très préoccupante, comme l’a explicité, le 18 septembre 2017, le président de la Fnesi Clément Gautier dans la matinale de France Inter.

Le questionnaire de la FNESI, composé de 44 questions, portait sur plusieurs points cruciaux répartis en quatre thèmes : la situation de l’étudiant, ses finances, sa santé et son vécu lors de sa formation. Les résultats obtenus dressent un tabeau inquiétant de la situation des ESI. Stress, dépression, sentiment de mal-être, mauvaise santé physique les poussent parfois à remettre en cause leur formation, à envisager de renoncer ou pire, à des tentatives de suicide. Une situation alarmante à plus d’un titre, à laquelle la Fnesi entend apporter sinon des solutions, du moins des pistes concrètes.
Lire la suite dans infirmiers.com...

Susie BOURQUIN
Journaliste
susie.bourquin@infirmiers.com
@SusieBourquin


Partager cet article

Publicité

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus

Publicité