Identifier la santé au travail parmi les priorités de la future stratégie nationale de santé

mardi 23 juillet 2013, par APM-International

L’Inspection générale des affaires sociales (Igas) appelle à identifier la santé au travail parmi les priorités de la future stratégie nationale de santé et des plans de santé publique, dans un rapport sur les interactions entre santé et travail rendu récemment.

JPEG - 98.6 ko

La mission Igas, menée par Anne-Carole Bensadon et Philippe Barbezieux, avait pour objectif de dresser un panorama de quelques thématiques susceptibles de faire progresser l’articulation entre les approches qui concourent à la santé des personnes au travail. Elle ne concernait que les salariés du secteur privé et avait un caractère simplement exploratoire dans l’optique d’un approfondissement par une mission ultérieure.

Elle a travaillé sur la santé au travail par rapport aux maladies cardiovasculaires, à la polyarthrite rhumatoïde, les addictions et les nanoparticules.

Dans ses conclusions, la mission recommande d’identifier la santé au travail parmi les priorités de la future stratégie nationale de santé, qui doit être présentée en septembre 2013, et des plans de santé publique. Parmi les vecteurs potentiels d’une meilleure articulation entre santé au travail et santé publique, elle évoque le futur plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les toxicomanies, le Plan national santé au travail 3 et la révision de la loi de santé publique.

- La mission préconise de mieux appréhender l’impact des conditions de travail sur la santé, d’être attentif à l’évolution technique et organisationnelle du monde du travail, de veiller à ce que l’activité professionnelle n’aggrave pas des pathologies préexistantes et d’utiliser le lieu de travail comme lieu de promotion de la santé.

- Sa deuxième recommandation vise à permettre que le sujet de l’entreprise comme lieu de promotion de la santé soit débattu dans le cadre des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).

Elle estime qu’insuffler une approche de santé publique en milieu professionnel peut être bénéfique pour la santé au travail mais « sous réserve d’un souci constant de garder comme prioritaire la prévention des risques professionnels mais aussi la connaissance, la reconnaissance et la prévention des maladies professionnelles en développant notamment des systèmes d’information adaptés ».

- Elle qualifie de « primordiales » les questions d’articulation entre médecin traitant et médecin du travail « dans le respect du secret médical », dans une logique de parcours de soins voire de parcours de vie. Elle appelle à mettre en cohérence l’action des pouvoirs publics au niveau national et local et à intégrer la santé au travail au sein des projets régionaux de santé (PRS) tout en les articulant avec les plans régionaux de santé au travail (PRST).

Interactions entre santé et travail, Igas, juin 2013.

© 2004-2013 APM-International - Tous droits réservés. Les données sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l’encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l’accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM et le logo APM International, sont des marques d’APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d’APM, veuillez consulter le site Web public d’APM à l’adresse http://www.apmnews.com


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus