Hippocrate, le serment malmené... avec humanité...

mercredi 3 septembre 2014, par Bernadette Fabregas

« Ne craignez rien, votre santé est entre de bonnes mains »... telle est l’accroche du film de Thomas Lilti, Hippocrate, sorti aujourd’hui en salle. Par son réalisme et l’authenticité de son propos, il devrait plaire aux soignants - moins aux décideurs hospitaliers ? - et peut-être, inquiéter, voire déplaire aux usagers en santé... Pour notre part, à la rédaction, nous avons vraiment aimé le film, véritable tragi-comédie et parfaite illustration de cette incroyable école de la vie qu’est l’hôpital au travers du parcours initiatique d’un jeune interne. Voici pourquoi...

JPEG - 13.1 ko

Benjamin a 23 ans et débute son internat. Il a choisi pour ce faire le service de médecine interne de son père, patron confortablement installé dans la place et rodé à toutes les situations, prompt ainsi à « dégainer » la solution adéquate pour couvrir son équipe, avec plus ou moins de morale... Riche du titre « d’interne », Benjamin n’en est pas moins novice...

Le récit initiatique d’Hippocrate est librement inspiré de l’expérience de son réalisateur, Thomas Lilti, lui-même médecin, qui signe ici son second long métrage. « Je savais qu’il fallait que je me démarque de l’imagerie collective de l’hôpital véhiculée par les séries télé. D’autant plus que la réalité en est très éloignée. »

La suite est à lire sur infirmiers.com

Bernadette FABREGAS
Rédactrice en chef Infirmiers.com
bernadette.fabregas@infirmiers.com


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus