Convergence infirmière dénonce des cas d’exercice illégal de la profession

vendredi 19 janvier 2024, par La Rédaction infirmiers.com

D’après le syndicat d’infirmiers libéraux, des cas d’aides-soignants exerçant illégalement la profession d’infirmier se multiplient. Dans un communiqué, Convergence Infirmière demande à l’Ordre national des infirmiers et au gouvernement d’afficher leur fermeté.

Pour Convergence Infirmière, ce ne serait que la partie émergée de l’iceberg : des cas d’exercice illégal de la profession d’infirmier, dernièrement relevés en Normandie ou encore dans les Pays de la Loire. « Les articles de presse se multiplient au sujet d’aides-soignants ouvrant leur entreprise d’aide à domicile en mettant en avant leur diplôme d’aide-soignant et en effectuant des actes qu’ils n’ont pas le droit d’accomplir en autonomie », tonne le syndicat, qui va systématiquement saisir l’Ordre national des infirmiers.

Puni de deux ans d’emprisonnement

« Certains (AS) n’ont pas compris ou font semblant de ne pas comprendre qu’ils ne sont plus en structure, qu’il n’y a pas de statut d’AS libéral et pour cause, l’aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier », s’insurge le syndicat. « La dispensation des soins d’hygiène et de confort à la personne, l’entretien de l’environnement immédiat du patient et plus largement l’exercice des soins de prévention, de maintien, de relation et d’éducation à la santé pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l’autonomie de la personne sont exercés uniquement sous la responsabilité et le contrôle d’un infirmier dans le cadre de son rôle propre ce qui n’est évidemment pas le cas dans les situations concernées ».
Lire la suite dans www.infirmiers.com...

La Rédaction infirmiers.com


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus