Accueil > La profession

point sur les mesures mises en œuvre pour lutter contre la méningite due à la souche B:14:P1-7,16 en Seine-Maritime et dans la Somme

lundi 30 mars 2009

Roselyne BACHELOT-NARQUIN, ministre de la Santé et des Sports, s’est rendue à Dieppe pour la seconde fois, afin de rencontrer les représentants des familles d’enfants victimes de méningites, des professionnels de santé, des représentants de l’Etat et des élus locaux.
Roselyne BACHELOT-NARQUIN, ministre de la Santé et des Sports, s’est rendue aujourd’hui à Dieppe pour la seconde fois, afin de rencontrer les représentants des familles d’enfants victimes de méningites, des professionnels de santé, des représentants de l’Etat et des élus locaux.

Très préoccupée par la situation en Seine-Maritime, qui connaît une incidence de méningites liées à une souche particulière (B:14:P1-7,16) plus élevée que la moyenne nationale, mais aussi par l’apparition de cas dus à la même souche dans la Somme, la ministre a fait un point d’étape sur les moyens de prévention et de lutte mis en œuvre par les autorités sanitaires.

Elle a rappelé que la campagne vaccinale, initiée en 2006, avait jusqu’à présent permis de vacciner plus de 20 000 enfants en Seine-Maritime et elle a confirmé que les efforts seraient poursuivis, tant que les données épidémiologiques le justifieraient.

C’est ainsi qu’elle a signalé la signature d’un nouveau contrat avec le laboratoire norvégien du National Institute of Public Health (NIPH) prévoyant la livraison de 200 000 doses en 2009 et 2010, ce qui représente un flux de vaccins sensiblement supérieur à celui obtenu sur la période 2006-2008. Il permettra de poursuivre, de façon plus intense, la campagne vaccinale en cours. Environ 40 000 doses de ce nouveau contrat sont attendues avant l’été.

Elle a pu s’assurer du lancement de l’extension de la campagne de vaccination à trois nouveaux cantons de Seine-Maritime (Eu, Neufchâtel-en-Bray, Forges-les-Eaux) et à quatre cantons de la Somme (Friville-Escarbotin, Gamaches, Saint-Valery-sur-Somme et Ault).

Elle a signalé par ailleurs que son ministère poursuivait les discussions avec le laboratoire Novartis qui développe un nouveau vaccin susceptible de protéger contre plusieurs souches de méningocoques « B ». Elle a annoncé que les premiers résultats des essais réalisés par le laboratoire, en partenariat avec le centre national de référence, montrent que le vaccin en cours de développement présente une efficacité contre la souche qui sévit en Seine-Maritime et dans la Somme. Ainsi, sous réserve d’un avis favorable des experts, l’Etat pourrait prochainement se porter acquéreur d’une quantité importante de vaccin dans la perspective d’une livraison à l’horizon de la fin 2009 / début 2010.

Elle a insisté de nouveau sur l’importance des actions de communication qui sont menées au niveau local, avec l’aide de l’INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé), qui visent à mieux faire connaître les signes de la méningite pour permettre sa prise en charge la plus précoce possible et augmenter ainsi les chances de guérison.

C’est dans ce cadre que les supports de communication ont été revus, que 550 000 nouvelles plaquettes ont été distribuées aux habitants de Seine-Maritime et que 30 000 affiches et plaquettes ont été envoyées dans les établissements scolaires, les établissements de santé, les mairies et les centres de PMI, du département.

Un site Internet dédié, regroupant toutes les informations utiles, a également été lancé en décembre 2008 : www.info-meningocoque.fr.

Consulter le Dossier de presse sur les infections invasives à méningocoque (ou méningite)

[Pascal]


Voir en ligne : sante.gouv.fr


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus