Quand la coopération pluridisciplinaire commence en institut de formation (PART I)

Une infirmière, une IBODE et une ergothérapeute du CHU de Strasbourg nous font un retour d’expérience de collaboration entre des étudiants de ces deux filières soignantes. Dans une première partie, elles plantent le décor et décrivent les actions mises en place afin de favoriser le travail en commun. Nous reviendrons, dans une seconde partie, sur les modalités pédagogiques mobilisées pour leur donner de la cohérence.

JPEG - 17.5 ko

Les acteurs de santé de différentes professions sont quotidiennement confrontés à la nécessité de collaborer et coopérer entre eux. Et si cette collaboration débutait en Institut de Formation ? Une expérience réalisée dans un Institut de Formation paramédical met en lumière les modalités pédagogiques mises en oeuvre afin de favoriser l’émergence de compétences de coopération pluridisciplinaire chez les étudiants.

Un environnement propice aux coopérations

Le système de santé français et les prises en soin ne cessent de se complexifier en raison de différents facteurs : patients présentant des pathologies multiples, population vieillissante, diversité des professionnels de santé intervenant auprès d’un même patient. Le parcours de soin du patient s’articule entre hôpital et domicile, il nécessite une coordination, une collaboration et une coopération optimales entre les différents acteurs de santé. De plus, la Haute Autorité de Santé, encourage le développement de nouvelles formes de coopération entre professionnels de santé et le présente comme un critère d’évolution de production de soins de qualité.

Des séances pluridisciplinaires sollicitées par les étudiants

Comment favoriser la coopération et la collaboration entre professionnels de santé ?
Par quels moyens faciliter la coopération entre professions paramédicales ? Est-il possible de faire émerger cette réflexion au sein des Instituts de Formation ? Nous traitons ici d’une expérience de coopération entre un Institut de Formation en Ergothérapie (IFE) et un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI).

En septembre 2012, plusieurs nouveaux IFE ouvrent leurs portes en France. Ils rejoignent parfois des IFSI et d’autres Instituts de Formation au sein de centres hospitaliers. Dès lors, les étudiants côtoient quotidiennement des étudiants de plusieurs autres professions et échangent entre eux. Cela les amène à solliciter les formateurs pour bénéficier de séquences pédagogiques interactives avec des étudiants de différentes professions.

Se familiariser avec le matériel spécialisé

Pour que les étudiants infirmiers puissent manipuler et tester le matériel spécialisé, les formateurs font le choix d’organiser deux journées de travaux dirigés sous forme d’ateliers de démonstration et d’expérimentation d’aides techniques, animés par les étudiants ergothérapeutes. Chaque étudiant infirmier peut ainsi manipuler et essayer le matériel, poser des questions, découvrir l’intérêt et les limites des différentes aides techniques. Ils se forment par exemple à l’utilisation de couverts adaptés, de fauteuils roulants, lits médicalisés, etc.

Les objectifs pédagogiques

Dans un contexte de pluri-professionnalité, les objectifs pédagogiques visés pour les étudiants infirmiers sont : explorer la notion de suivi des soins, situer le rôle infirmier et appréhender le rôle des acteurs de santé partenaires. Ces objectifs s’appuieront sur les concepts de collaboration et de coopération, de travail en équipe, de compétence et de pluridisciplinarité. Pour les étudiants ergothérapeutes, les objectifs sont : « accompagner /…/ un groupe dans un processus d’apprentissage par une information et des conseils /…/, transmettre ses connaissances et son savoir-faire aux étudiants /…/ par des démonstrations, des explications et de l’analyse commentée de la pratique, communiquer sur sa profession en vue de la promouvoir et de valoriser son activité ».

JPEG - 34.2 ko

Le développement des compétences

Les étudiants infirmiers sont alors amenés à développer des compétences telles que : identifier les nombreux acteurs intervenant auprès des personnes, veiller à la continuité des soins en faisant appel à d’autres compétences, coordonner les actions et les soins avec les différents professionnels, coopérer au sein d’une équipe pluri-disciplinaire, coordonner le traitement des informations apportées par les différents acteurs. Les étudiants ergothérapeutes, quant à eux, développent les compétences suivantes : élaborer et conduire une démarche d’éducation et de conseil en ergothérapie, former et informer.

Delphine Dillenschneider, Infirmière de Bloc Opératoire DE
Maud Eckenschwiller, Ergothérapeute DE
Emmanuelle Praz, Infirmière DE
CHU Strasbourg


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus