Quand les IFSI vident la tirelire des étudiants

vendredi 9 août 2019, par Roxane Curtet

Avec l’inscription via la plateforme Parcoursup, l’universitarisation de la formation se poursuit. Cependant, pour notamment pallier le manque à gagner par les IFSI suite à la fin du concours, des frais complémentaires s’avérant illégaux seraient demandés aux étudiants en soins infirmiers. Une facturation abusive que dénonce la fédération. Celle-ci revendique donc la suppression et le remboursement de ces frais pour la rentrée 2019.

Logement, transport, alimentation, matériel, faire des études requiert un budget qui reste loin d’être anodin. Or, en plus des frais d’inscription et de la Contribution de Vie Etudiante et Campus (CVEC), sur 272 Instituts de formation en soins infirmiers publics, 123 obligent les étudiants à s’acquitter de frais supplémentaires, selon la Fédération nationale des étudiants en Soins infirmiers (Fnesi). Cela ne représenterait pas moins de 45% des IFSI publics.

Au vu de ces chiffres, la Fédération s’insurge rappelant que les ESI n’ont pas à payer en dépit de la gratuité promise de l’enseignement supérieur. Dans un long dossier de presse, la Fnesi estime que ces frais illégitimes ne font qu’accentuer les discriminations des ESI par rapport aux étudiants des autres filières.
Lire la suite sur www.infirmiers.com...


Partager cet article

Cadre de santé, trouvez votre futur poste en quelques clics

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus