Publicité
Publicité

Le tutorat : une rencontre de compétences (PART II)

jeudi 30 juin 2016, par Catherine Genebre

Dans le cadre de ses recherches sur la fonction tutorale en institut de formation paramédicale, Catherine Genebre nous donne les clés d’une bonne formation des acteurs de terrain suite au colloque « Éthique de l’accompagnement » qui s’est tenu en mai 2016. Après une première partie dédiée aux différents outils qui peuvent leur être mis à disposition, elle nous éclaire sur les compétences que les tuteurs doivent mobiliser sur le terrain.

En mettant en application des dispositions telles que mobilisation des ressources, organisation apprenante, co- accompagnement, intégration, communication, co- responsabilité et des dispositifs (livrets d’accueil, kit méthodologique, guide des tuteurs) de la formation accompagnante, les tuteurs formés maitriseront les compétences techniques, pédagogiques et relationnelles 1] (expert de l’APP et de l’accompagnement professionnel), ces éléments trouvent leurs fondements dans une éthique, des valeurs (solidarité confiance), et des principes (sécurité, qualité).

L’accompagnement en service

Quelques recommandations sont ici nécessaires à diffuser :

  • Systématiser l’analyse de la qualité du tutorat
  • Formaliser les fonctions que les tuteurs à travers la charte et le scénario d’encadrement
  • Renforcer les compétences pédagogiques des tuteurs
  • Valider les compétences des tuteurs et valoriser leurs prestations.
  • Développer des outils de suivi plus performants

Check-list des débuts du tutorat

Ce qu’il faut faire :

  • Mettre l’apprenant en situation pratique,
  • Confier des missions avec des difficultés croissantes,
  • Débriefer après des mises en situation,
  • Faire formuler les difficultés et amener l’étudiant à s’autoévaluer,
  • Créer une relation individu,
  • Diversifier les intervenants référents et les modalités d’apprentissage,
  • Construire une relation positive : COMMUNIQUER ET MOTIVER,
  • Etablir le cadre et les limites.

Ce qu’il ne faut pas faire :

  • Etre dans une relation maitre/élève,
  • Considérer que le tuteur est le seul référent,
  • Laisser le tuteur seul au début de son tutorat,
  • Avoir un comportement trop autoritaire ou surprotecteur.

Les missions du tuteur

Schéma de synthèse de Damien Corandin [2] à garder en mémoire :

h2>Pour aller plus loin sur ce sujet

Dans une visée de didactique professionnelle, Michel Lisowski nous propose un dossier e-tutorat dans lequel nous pouvons transposer les savoirs du tutorat à distance en savoirs du tutorat de forme traditionnelle. Il évoque les 5 piliers du travail collaboratif, les 7 piliers d’une communauté de pratiques, et les 8 processus de l’accompagnement de Yann Serreau [3].

Voici, selon moi, les 7 ingrédients de la culture tutorale :

Conclusion

Les clés de la réussite :

  • Positionner le tutorat dans la politique RH de l’établissement de santé,
  • Mobiliser l’ensemble des acteurs concernés,
  • Donner les moyens pour l’exercice de la mission,
  • Formaliser la mission du tuteur,
  • Former et professionnaliser les tuteurs,
  • Rendre le travail formateur,
  • Evaluer pour réussir,
  • Valoriser la fonction tutorale,
  • Bien identifier le profil du tuteur.

Les points de vigilance :
Il ne suffit pas de désigner des tuteurs sur le papier ou encore les envoyer en formation de tuteurs.
Pour que l’accompagnement tutoral soit effectif, les tuteurs doivent :

  • Etre bien choisis et formés,
  • Avoir les moyens (notamment le temps nécessaire) pour assurer leur fonction,
  • Etre encadrés et managés,
  • Etre reconnus.

Le tuteur : atouts

Le rôle du tuteur

Vers une professionnalisation des tuteurs

  • Etre tuteur est complexe et cela ne s’improvise pas.
  • Dans un service d’imagerie médicale, médecine nucléaire, radiothérapie est rarement un tuteur à temps plein/ sa fonction tuteur intervient en plus de ses missions habituelles.
  • La direction d’un établissement de santé doit donc avoir des impératifs en tête.
  • Le tutorat implique un fort investissement, qui va de paire avec le volontariat du tuteur.
  • Le tuteur doit avoir une légitimité professionnelle fondée sur une expérience reconnue, dans le service.
  • Il convient de former les tuteurs qui peuvent maitriser des savoirs, savoir-faire, et l’initier à la pédagogie et aux dispositifs du processus d’accompagnement.
  • Accompagner les tuteurs pour lui donner les moyens, les outils nécessaires : sa fonction de tuteur ne doit pas devenir une charge supplémentaire.
  • Valoriser et développer la fonction tuteur est indispensable surtout lorsque le tutorat spontané n’est pas dans la culture de l’établissement ou que la structure ne dispose pas de moyens suffisants.
  • La pédagogie n’est pas innée.

Le tutorat : se référer à une pratique émergente qu’est l’accompagnement (nouveau champ de professionnalisation)

Lors du colloque EES Ethique de l’accompagnement : agir coopératif, Maela Paul a évoqué la double identification de l’accompagnement : organisation en dispositifs et pratique professionnalisante. Elle souligne également de remettre un dynamisme de la situation c’est-à-dire : le dispositif relationnel, les principes éthiques, la démarche personnalisée, la posture, les perspectives d’action, le questionnement réflexif et le cadre institutionnel. D’où la nécessité de penser l’accompagnement à partir et en tant qu’éthique. La définition que donne Ricoeur [4] revêt un intérêt pour le tutorat.

De plus, accompagner en formation MER, c’est prendre soin de l’étudiant, une des qualités du tuteur et du formateur IFMEM. Pour optimiser l’accompagnement professionnalisant, prendre soin des tuteurs est fondamental afin de garantir une culture tutorale de qualité. Ce qui nous renvoie aux fondements d’une démarche holistique et aux principes de la responsabilité sociétale de la norme iso 26000 : l’organisation doit se comporter de manière éthique, respecter les droits de l’homme et les lois (serments d’Hypocrate). Néanmoins l’accompagnement est un changement de paradigme dans nos pratiques tutorales. Pourquoi ne pas intégrer une démarche systémique pour mieux s’approprier une culture tutorale dans une alternance intégrative ? Ainsi devenir tuteur : conduire le changement.

Quelques interrogations en suspens sur le tutorat, suite à des questionnements sur l’accompagnement lors des tables rondes du 26/5/2016 du colloque EES Tours par les intervenants [5] : vulnérabilité de l’accompagnateur, coresponsabilité, pratique sécurisée, réciprocité, autonomie, injonction, émancipation, prisme du care. Cf site internet colloque EES : programme, ateliers, résumé du colloque Ethique de l’ Accompagnement et Agir Coopératif.

A la lumière cet étayage de pensées, travaux, réflexions, questionnements, instrumentation, dispositifs, dispositions, j’ai une nouvelle représentation du tutorat : co-responsabilité = coopération. Ainsi, réinventons-le-Nous professionnel ; utilisons nos compétences transversales : Communication, Ethique, Recherche et Qualité. In fine, agissons avec compétences, selon Guy Boterf, trois conditions indispensables pour agir avec compétences :

  • Vouloir agir = motivation de la personne
  • Pouvoir agir = moyens accordés et contraintes imposées par la hiérarchie ou l’environnement
  • Savoir agir = processus pour lequel une démarche d’analyse permet de préciser les ressources personnelles, et extérieures de la personne, les activités clés à réaliser, les résultats attendus qui seront les réponses à des situations.

Catherine Genebre
Cadre formateur IFMEM
Master 2 FFS
c.genebre@orange.fr


[1RoboP.Accompagnement et formation apprenante.2001

[2Damien Corandin, expert en didactique professionnel, cadre supérieur IFMEM groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière

[3Yann Serreau, accompagner la personne en formation édition DUNOD ; p224

[4Visée de vie bonne, avec et pour les autres, dans des institutions justes

[5Maela Paul : Université de Tours, Pascal Galvani : Université du Québec à Rimouski, Jean Pierre Boutinet : UCO Angers, Jérome Eneau : Université Rennes 2


Partager cet article

Publicité

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus

Publicité