Formation des étudiants infirmiers : quelles exigences pour quelles compétences ?

vendredi 31 juillet 2015, par Christophe Rudigko

La profession infirmière, comme tout corps de métier, donne lieu à l’encadrement et à l‘évaluation des futurs professionnels dans leur formation. Christophe Rudigko, infirmier en hématologie, nous fait part de ses réflexions sur les différents modes de tutorats qui sont à la disposition des infirmiers, sur le lieu de formation dans les IFSI, et sur le terrain, dédiés en majeure partie à l’apprentissage des gestes techniques et des « bonnes » pratiques. L’infirmier a ici la possibilité d’être acteur de l’évolution d’un étudiant, au niveau de sa pratique et de ses savoirs théoriques.

JPEG - 12 ko

La raison m’ayant mené à la rédaction de cet article prend son sens dans la première expérience d’évaluation que j’ai vécue, lors d’une soutenance pour le travail de fin d’étude d’une étudiante en soins infirmiers. Afin de rendre mon expérience accessible, restons concis. La problématique m’a conduit à établir après la lecture du mémoire et son argumentation, une évaluation défavorable et un avis de non recevabilité. Le débat s’est alors installé lorsque la formatrice de l’Ifsi a, quant à elle, exprimé un avis juste favorable afin de valider le travail en lui accordant la moyenne. Ses arguments étaient de valoriser une évolution positive de l’ESI du début à la fin de la production,...lire la suite sur infirmiers.com

Christophe Rudigko
Infirmier en hématologie
Hôpital René Huguenin - Institut Curie - St-Cloud
christophe.rudigko@curie.fr


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus