Des coûts spécifiques de rentrée toujours élevés pour les étudiants infirmiers

vendredi 18 août 2023, par Audrey Parvais

Comme chaque année à la même période, la Fédération nationale des étudiants en sciences infirmières publie son indicateur sur les coûts induits par la rentrée dans les différentes formations infirmières. Ceux-ci augmentent encore par rapport à l’année précédente, avec des frais spécifiques pesant toujours lourdement sur le budget des étudiants.

Entre frais d’inscription, achat de tenues professionnelles, loyer, charges…, « la précarité des ESI [Etudiants en soins infirmiers] ne cesse d’augmenter ! » C’est en ces termes que la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers alerte, dans son indicateur du coût de la rentrée 2023, sur les difficultés financières qui menacent l’ensemble des ESI. Car, à l’instar de 2022, les frais de rentrée connaissent cette année encore une très forte augmentation, associée à des frais spécifiques à la formation toujours importants. Un constat inquiétant pour la FNESI, qui rappelle que, en moyenne, « 12% des étudiants » abandonnent leur formation en raison de « difficultés financières ».

Des frais de rentrée en augmentation
Pour les ESI en formation socle (soit en cursus Licence), le coût de la rentrée s’élève cette année à 3 182,95 euros, soit une augmentation de 8,83% par rapport à l’année 2022. Dans son précédent indicateur, la FNESI l’avait en effet évalué à 2 674 euros. Ce sont les frais liés aux matériels pédagogiques qui pèsent le plus lourd : avec une augmentation de près de 40%, ils passent de 305 euros en 2022 à 426 euros cette année. Sont aussi à mettre dans la balance les frais liés aux achats de chaussures (de 50 euros à 53 euros) ou encore l’augmentation des frais de scolarité (+1,89 euro).

Et les étudiants en spécialités ne sont pas mieux lotis. Les frais de rentrée s’élèvent ainsi à : 2 803 euros pour étudiants en bloc opératoire (EIBO), soit +0,89% par rapport à 2022, à 2 783 euros (+2,80%) pour les étudiants anesthésistes (EIA), à 2 792 euros (+6,18%) pour les étudiants puériculteurs (EIP) et à 4 280 euros (+3,23%) pour les étudiants IPA (EIPA). La FNESI pointe notamment les frais de sélection qui s’appliquent pour les trois premières spécialisations, et qui sont associés aux démarches d’entrée en formation.
Lire la suite dans www.infirmiers.com...

Audrey Parvais
Journaliste
audrey.parvais@gpsante.fr


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus