Comment tuer un(e) futur(e) infirmier(e) ?

mercredi 16 décembre 2015, par Gwen Hight

Si les stages en soins infirmiers sont communément considérés comme pratiques, formateurs et professionnalisants (dans le meilleur des mondes), la réalité est toute autre. Bien loin de cet idéal. Trop loin. A dire vrai, et en toute objectivité, il serait plus juste de parler de violence, d’humiliation et de maltraitance pour décrire ce que subissent dans les services la plupart des étudiants, nos futurs soignants...

Un mauvais moment à passer, une étape obligée, une expérience effroyable... Telle est la façon dont sont souvent considérés les stages par les étudiants en soins infirmiers (ESI). Caprices de jeunes gens surprotégés par leurs formateurs en IFSI ? Pas certain, si on considère l’état dans lequel les ESI quittent les services. Abandon des études, échec, dépression, burn-out, perte de confiance en soi… l’apport des stages semble bien plus dévastateur que pratique. Lire la suite sur infirmiers.com

Gwen Hight
Journaliste infirmiers.com
gwenaelle.hight@infirmiers.com


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus