Cyberattaque au CHU de Rennes

samedi 24 juin 2023, par La Rédaction infirmiers.com

L’établissement est victime depuis mercredi 21 juin d’une cyberattaque sans incidence sur la prise en charge des patients mais qui a entraîné une fuite de données, dont l’ampleur reste à déterminer, a annoncé l’établissement hospitalier breton sur les réseaux sociaux.

Après plusieurs institutions, des mairies comme Lille ou Rouen ces derniers mois, c’est le CHU de Rennes qui a été à son tour victime d’une cyberattaque, « sans impact sur la prise en charge des patients », mais qui a entraîné une fuite de données, dont l’ampleur reste à déterminer, a indiqué l’établissement sur Twitter dans la nuit de mercredi à jeudi.

« L’accueil des urgences et le SAMU-Centre 15 fonctionnent normalement, toutes les activités médicales et tous les rendez-vous physiques sont maintenus », a ajouté dans un communiqué l’établissement, dont le site internet restait inaccessible jeudi à la mi-journée.

Limiter l’attaque

« Dès le signalement de cette cyberattaque, le CHU a mis en place les mesures de précaution nécessaires en isolant son système d’information d’internet pour limiter la propagation de l’attaque tout en veillant à la disponibilité des applications médicales en interne (...) Une cellule de crise a immédiatement été activée et une plainte a été déposée au commissariat de Rennes », indique le CHU.

« Si les activités médicales ne sont pas stoppées, la cyberattaque a entraîné une exfiltration de données et les analyses sont en cours pour qualifier la quantité et le type de données concernés », souligne l’hôpital, précisant que des investigations sont menées en lien avec l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) et le CERT-Santé, qui aide les établissements de santé confrontés à un incident de sécurité informatique.
Lire la suite dans www.infirmiers.com...

La Rédaction infirmiers.com


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus