Une méthodologie évolutive pour améliorer sa GPEC

lundi 16 mars 2020, par Bruno Benque

Dans un ouvrage paru aux Éditions Gereso, Marie-Françoise Hosdain nous propose de réussir la gestion prévisionnelle des emplois et compétences en neuf étapes. Elle propose une démarche évolutive qui tient compte des évolutions des métiers et de l’environnement. Sa méthodologie fait appel notamment au référentiel de compétences mais également à la pyramide des âges de l’organisation. L’auteur fait également un lien intéressant entre GPEC et entretien d’évaluation ou entretien professionnel.

Pour assurer une activité optimisée d’un service de soins, de rééducation ou médico-technique, il est nécessaire de disposer d’un nombre suffisant de professionnels compétents à chaque poste.

Neuf étapes pour réussir sa GPEC

Le manager de santé se doit ainsi de mettre en place une gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC) afin de prévenir les dysfonctionnements et ainsi assurer une prise en soins de qualité aux patients. Dans son ouvrage « Réussir une GPEC en neuf étapes », publié aux Éditions Gereso, Marie-Françoise Hosdain, diplômée en psychologie du travail, en ressources humaines et en coaching, nous invite à déployer une méthode agile pour obtenir une gestion optimale des moyens humains mis à la disposition du responsable des activités. Elle propose d’anticiper l’évolution permanente des emplois et compétences afin d’ajuster les ressources humaines aux besoins futurs de la structure.

Un ouvrage qui accompagne le manager de Santé dans une démarche évolutive

Elle nous propose ainsi, tour à tour, d’identifier les enjeux de la gestion des emplois et compétences, de cadrer le projet RH dont celle-ci est l’instrument, de définir des objectifs en lien avec les besoins de la structure et d’anticiper l’avenir. Elle s’appuie pour ce faire sur son expérience opérationnelle pour accompagner le manager dans une démarche évolutive de mise en place et d’amélioration du dispositif de gestion des compétences. Son propos s’appuie sur une méthodologie claire en neuf étapes ainsi que sur de nombreux exemples et outils dont chacun peut s’inspirer pour réussir sa GPEC.

Référentiel de compétences et pyramide des âges

Il s’agit donc tout d’abord d’évaluer les besoins de la structure, en mettant en place des outils adaptés permettant de construire un référentiel métier et de cartographier les emplois. Il s’agit également d’élaborer un référentiel de compétences pour obtenir une vision globale de l’ensemble des aptitudes professionnelles nécessaires au bon fonctionnement de l’organisation et pour que chacun puisse se situer dans sa fonction et dans son poste. L’auteur donne ici quelques recommandations pour élaborer ce référentiel de compétences qui représente la base de la prévision des emplois nécessaires dans un futur proche. Cette analyse qualitative est complétée par une analyse quantitative dont l’une des composantes majeures est la pyramide des âges, à partir de laquelle il est possible de déterminer notamment l’ancienneté des agents ainsi que le taux de turnover à anticiper.

Pour une bonne politique de recrutement, de formation ou de transmission des savoirs

Sa méthodologie fait appel également à de la prospective car prévoir une gestion des emplois et compétences est synonyme de cerner les changements qui pourraient impacter l’organisation, ainsi que de mesurer l’impact de ses évolutions sur les emplois dans une organisation donnée. À partir de là, le manager devra construire un plan d’action prévisionnel à fin d’ajuster les écarts et d’anticiper l’avenir. Mais, outre son aspect opérationnel la GPEC a une vocation plus globale qui permet aux responsables des ressources humaines d’ajuster leur politique de recrutement, d’optimiser la formation et le développement des compétences, ainsi que de piloter la transmission des compétences.

Donner du sens à l’entretien d’évaluation ou à l’entretien professionnel

_Nous avons particulièrement aimé ici l’utilisation que fait l’auteur de la GPEC dans le cadre l’entretien annuel d’évaluation. Elle remarque en effet que les outils de la GPEC peuvent sensiblement modifier et améliorer les pratiques d’entretien en leur donnant du sens et en permettant aux managers, comme aux salariés, de s’approprier la notion de compétences et les référentiels qui en découlent. Ces outils peuvent également, fait-elle remarquer, donner du sens à l’entretien professionnel qui est quant à lui orienté vers le projet professionnel de l’agent. Il s’agit là de faire l’état des lieux de l’ensemble des compétences que celui-ci détient en tenant compte de son expérience et des postes qu’il a occupés auparavant. Nous avons aimé, enfin, dans ce passage, l’utilisation qui est faite de la GPEC pour prévoir la transmission des compétences lorsque des départs en retraite sont programmés.

Cet ouvrage mêlant des considérations théoriques et des outils opérationnels sera très utile pour les managers de santé qui, dans le contexte actuel de pénurie et de surcharge de travail, se retrouve souvent en difficulté pour fournir un service de qualité aux patients.

Réussir une GPEC en 9 étapes
Marie-Françoise Hosdain
Éditions Gereso, Janvier 2020, 199 pages
Version papier : 23,75€ ; ebook : 17,99€

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus