Un contrôle de gestion limité pour les cadres de santé

mercredi 27 novembre 2019, par Bruno Benque

Lors des 30èmes Journées nationales des cadres de santé, les résultats de l’enquête ANCIM-IFROSS relative à l’évolution des pratiques des cadres de santé en matière de contrôle de gestion ont été dévoilés. Si ces activités sont très présentes aujourd’hui dans leur quotidien, les cadres et cadres supérieurs ont difficilement accès aux indicateurs relatifs aux affaires économiques.

L’Association Nationale des Cadres Infirmiers et Médico-techniques (ANCIM) et l’Institut de Formation et de Recherche sur les Organisations Sanitaires et Sociales (IFROSS) ont collaboré dernièrement à la mise en place d’une enquête auprès des cadres de santé sur le thème du contrôle de gestion.

Une participation significative des cadres à l’enquête ANCIM-IFROSS

Le Directeur de cet Institut, Christophe Pascal, accompagné de Jean-Baptiste Pacgras, Maître de conférences à l’Université Lyon 3, en ont dévoilé les principaux résultats le 25 novembre 2019, à l’occasion des 30èmes Journées nationales des cadres de santé qui se sont tenues au sein du Musée des Confluences de Lyon. Cette enquête, réalisée entre le 28 septembre et le 17 novembre 2019, a fait l’objet d’un taux de participation significatif, 414 cadres ayant répondu au questionnaire. 61% d’entre aux exercent dans une structure publique contre 28% en privé à but non lucratif, le reste en établissement privé, la majorité dans le secteur sanitaire.

Des activités de contrôle de gestion dévolues aux cadres de santé

Le contrôle de gestion a été développé dans les années 2000, les établissements de Santé étant soumis à des contraintes de pilotage plus sévères dans un contexte de mise sous tension des moyens, notamment par une limitation de l’ONDAM. Il a, depuis, évolué sous les effets de la territorialisation et des GHT, mais a gardé son influence pour maintenir la performance de ces organisations. Il est donc omniprésent dans les stratégies des directions et, par ricochet, dans le quotidien des cadres de santé. Ces derniers sont ainsi amenés à faire évoluer les pratiques de leurs équipes de manière économique, mais aussi à participer au dialogue de gestion avec leur hiérarchie, voire avec les tutelles.

Mais comment ce type d’activité est-il appréhendé par les cadres et des cadres supérieurs sur le terrain ? L’enquête ANCIM-IFROSS révèle que tous utilisent des tableaux de bord afin d’évaluer l’activité de leur unité et d’en rendre compte. Dans 30% d’entre des cas, ils affirment utiliser ces outils dans une démarche volontariste, pour améliorer la situation de leur service ou en défendre les intérêts.Ils remarquent bénéficier d’une autonomie décisionnelle dans l’élaboration des plannings, des plans de formation et des recrutement. Mais pour ce qui est des indicateurs de pilotage plus avancés, ils regrettent de ne pas disposer des informations nécessaires.

un difficile accès aux informations relatives aux affaires économiques

En termes de ressources humaines également, les indicateurs de turn-over ou d’absentéisme des personnels, associés aux Durées Moyennes de Séjours (DMS), de taux d’occupation des lits ou de nombres de journées d’hospitalisation sont accessibles facilement. Mais lorsque l’on aborde les items liés aux affaires économiques, le budget, les recettes, les coûts, même au niveau du service, l’opacité est totale pour les cadres.

Christophe Pascal et Jean-Baptiste Capgras ont, en conclusion, rappelé que l’expertise métier des managers devrait être utilisée par les gestionnaires pour affiner leurs processus décisionnels. Mais pour cela, il est obligatoire de développer un minimum d’autonomie pour les cadres. Car la performance des établissements de Santé inclut désormais la qualité des soins ainsi que la qualité de vie au travail, deux notions dont ils sont les dépositaires principaux.

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus