Travail de nuit : des cycles à dormir debout !

vendredi 22 mars 2019, par Roxane Curtet

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France se penche cette semaine sur le sommeil des Français… et le moins que l’on puisse dire c’est que le marchand de sable a beau passer, rien n’y fait. Le temps moyen de sommeil de la population s’est réduit comme peau de chagrin, grignoté par les écrans, les trajets quotidiens et le travail de nuit. Or, à ce niveau, les infirmiers et les aides-soignants demeurent parmi les professions où travailler la nuit reste particulièrement fréquent !

Le 15 mars, c’est la Journée Internationale du Sommeil, à cette occasion Santé publique France a publié un tour d’horizon sur la qualité du sommeil des Français et les données s’avèrent préoccupantes. Les enquêtes révèlent un déclin alarmant du temps de sommeil total en semaine, à présent évalué à 6 heures et 42 minutes, c’est-à-dire en dessous des 7 heures minimales quotidiennes recommandées pour permettre une bonne récupération. D’autre part, la proportion de court dormeurs (les individus dormant moins de 6 heures par nuit) ne fait que s’accroître : 35,9% des participants de l’étude rentrent dans cette catégorie. Pire encore, 27,7% de la population serait en dette de sommeil dont 18,8% de façon sévère. L’insomnie chronique toucherait 13,1% des 18-75 ans dont majoritairement des femmes (16,9% d’entre elles contre 9,1% des hommes).
Lire la suite dans www.infirmiers.com...

Roxane Curtet
Journaliste infirmiers.com
roxane.curtet@infirmiers.com
@roxane0706


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus