QVT : reconnaitre le « pouvoir agir » des professionnels

vendredi 12 juillet 2019, par Bernadette Fabregas

Dans le cadre de la démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail (QVT) au sein d’un bloc opératoire, un espace de discussion apparaît comme un outil indispensable. Structuré sur la base du retour d’expérience (REX), il permet le développement de nouvelles solutions opérationnelles, l’apprentissage organisationnel et le développement des compétences individuelles et collectives. Il peut également favoriser l’évolution du contexte psycho-social au sein des établissements de santé. Ce travail de recherche en sociologie du travail et de l’emploi mené au CNAM par un infirmier anesthésiste, chargé d’action ergonomique, l’explicite.

Fort des fondements présentés, nous faisons le choix de décrire l’expérimentation d’un modèle d’espace de discussion, au sein d’un bloc opératoire d’un établissement de santé public. La demande initiale était centrée sur la dégradation des conditions de travail et la gestion des conflits au bloc opératoire. L’expérience se situe dans le cadre des Cluster QVT (Qualité de Vie au Travail), initié dans les établissements de santé, en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS) et l’Agence Nationale d’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT).
Lire la suite dans www.infirmiers.com...

Bernadette FABREGAS
Rédactrice en chef Infirmiers.com
bernadette.fabregas@infirmiers.com
@FabregasBern


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus