Quelques pistes pour la qualité de la prévention des risques psychosociaux

mardi 23 avril 2019, par Bruno Benque

En appui d’un travail d’évaluation qualitative des démarches de prévention des risques psychosociaux dans les hôpitaux, Philippe Douillet, co-auteur d’un rapport Anact sur le sujet évoque, dans une interview, des contraintes organisationnelles et temporelles exacerbées. Il prône un engagement de l’encadrement et du corps médical pour améliorer la situation. Des temps d’échanges sur les pratiques sont également recommandés pour les soignants. Mais le contexte n’y est pas toujours favorable.

Le réseau de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de Travail (Anact) et des agences régionales qui lui sont attachées (Aract) a conduit une évaluation qualitative des démarches de prévention des risques psychosociaux (RPS) déployées dans dix hôpitaux français entre 2013 et 2017.

Des contraintes temporelles et organisationnelles exacerbées dans les hôpitaux

Ce projet, commandé par le Ministère des Solidarités et de la Santé, avait pour objectif de tirer des enseignements sur les conditions d’une prévention durable des RPS. Pour Philippe Douillet, co-auteur de ce rapport et qui a fait l’objet d’une interview publiée sur le site de l’Anact, la question des RPS est particulière dans le domaine hospitalier. Si les réorganisations ou la réduction des moyens, entre autres, sont communs à toute la fonction publique, il remarque que ces contraintes sont exacerbés à l’hôpital car la qualité du travail est directement liée à la qualité des soins et aux relations avec les usagers.

« L’hôpital fonctionne, par ailleurs, en flux tendu 24/24h avec des métiers, souvent très hiérarchisés et cloisonnés qui doivent parfaitement coopérer », ajoute-t-il. Et c’est cette coopération qui semble, selon lui, faire défaut, les métiers de la Santé évoluant encore en silos ce qui ne favorise pas l’interdisciplinarité. Il donne ainsi l’exemple des managers qui, souvent experts de leur discipline, sont peu formés à la gestion collaborative des équipes. Or, le développement d’une culture de prévention durable des RPS doit venir de pratiques plus collaboratives dans le management, ainsi que dans l’écoute des agents.

Implication de l’encadrement et du corps médical

Les jeunes générations ont, de plus, des besoins différents, qui se manifestent notamment par l’équilibre vie professionnelle / vie privée, qui est susceptible de modifier l’organisation des temps de travail et les modes d’engagement des professionnels. Ils voit donc une prévention durable des RPS au sein des hôpitaux gérée par un panel plus large de professionnels, appartenant à la DRH, à la direction de la qualité ou au corps médical, notamment. C’est pourquoi les leviers d’actions pour favoriser une démarche de prévention des RPS dans les hôpitaux sont liés à l’implication de l’encadrement et du corps médical, « indispensable pour maintenir une attention à la qualité de vie au travail dans le fonctionnement quotidien comme dans les conduites de changements ». Ces derniers doivent, pour y parvenir, être mieux formés et disposer de lieux d’échanges de pratiques professionnelles.

Des échanges sur les pratiques à organiser dans un contexte tendu

Philippe Douillet n’oublie pas, dans ses réponses, la qualité du dialogue social comme levier important pour la prévention des RPS. « Enfin, conclut-il, la participation effective des agents et le développement d’échanges de pratiques entre professionnels favorisent la pérennité de la démarche de prévention en particulier dans les phases de changement. » Sauf que dans un contexte où ces derniers manquent souvent de temps pour assurer un service de qualité, cela risque de s’avérer difficile. À moins que les cadres de proximité obtiennent une autonomie suffisante pour organiser cette participation. La balle est donc dans le camp des Directions.

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Cadre de santé, trouvez votre futur poste en quelques clics

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus