Martin Hirsch défend le bilan de l’HEGP

jeudi 16 février 2017, par APM-International

Présent dans les locaux de l’Hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP) pour inaugurer la nouvelle unité de chimiothérapie, Martin Hirsch, le DG de l’AP-HP, en profité pour stigmatiser ceux qui « se complaisent dans le sensationnalisme » lorsque arrive un accident au sein de cet établissement et pour rappeler les très bons résultats qu’il obtient, en rendant hommage notamment aux soignants.

L’Hôpital européen Georges Pompidou (HEGP, Paris XVè) n’est pas un « hôpital maudit » mais un établissement « formidable », a affirmé, le 13 février 2017, avec force, le directeur général de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP).

Un discours à l’occasion de la nouvelle unité de chimiothérapie

Martin Hirsch s’est exprimé dans l’enceinte de l’HEGP, à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle plateforme de chimiothérapie de 38 places. Il a pris la parole en présence notamment du député-maire (Les Républicains) du XVe arrondissement, Philippe Goujon, de la directrice (sur le départ) des Hôpitaux universitaires Paris Ouest, Anne Costa, du président de la commission médicale d’établissement (CME) locale, le Pr Eric Thervet, du chef du service de chirurgie cancérologique gynécologique et du sein de l’hôpital, le Pr Fabrice Lecuru, ainsi que de plusieurs dizaines de membres de personnel, a constaté APMnews sur place.

« Certains se complaisent dans le sensationnalisme ! »

Le directeur général a assuré, lors de son discours, qu’il « ne minimis[ait] pas les drames » survenus récemment dans l’établissement, évoquant la disparition d’un patient, « retrouvé ensuite mort dans un local attenant au parking », et le « suicide dramatique d’un infirmier, apprécié de tous ceux qui travaillaient avec lui ». « Mais s’appuyer sur ces drames pour coller à cet hôpital l’image d’un ’hôpital maudit’, d’un hôpital qui serait frappé d’un mauvais sort et qui serait condamné à vivre de crise en crise n’est pas le reflet de la réalité profonde » de cet établissement, a-t-il affirmé. « Certains se complaisent dans le sensationnalisme, alimentent des entreprises de déstabilisation, règlent leurs propres comptes ou préfèrent mettre du sel sur les plaies que de contribuer à les soigner », a-t-il déploré. « Il ne faut pas les laisser dénigrer le travail remarquable qui se fait dans cet établissement ni décourager des équipes », a insisté Martin Hirsch.

Observant que « tous les établissements » connaissaient « des drames » ou « des difficultés », il a demandé à ce que l’HEGP soit traité avec « équité par rapport aux autres hôpitaux », qu’il ne fasse pas l’objet d’une « loupe grossissante et déformante, dès qu’il se passe un accident » et ne soit pas « cloué au pilori » dès qu’il s’y passe un accident. Il a également assuré que l’AP-HP ne cherchait « jamais » à « cacher » les accidents ou drames. « Nous nous employons à en démêler les causes et à trouver des solutions pour qu’ils ne se reproduisent pas », a-t-il souligné.

Enquête de satisfaction : de bons résultats pour l’HEGP

Martin Hirsch en a profité pour annoncer les résultats de la dernière enquête trimestrielle de satisfaction de l’AP-HP auprès des patients. « En matière de satisfaction globale, avec un score de 77, HEGP est en tête de tous les hôpitaux adultes de l’AP-HP », a-t-il déclaré. Il a ajouté que l’hôpital était aussi premier pour le score de recommandation (88% des patients déclarant qu’ils recommanderaient cet établissement) et pour l’intention d’y revenir (taux de 91% pour l’HEGP, soit « cinq points au-dessus de la moyenne »). « Quand on entre dans le détail, on retrouve un score très élevé, à nouveau le plus élevé de toute l’AP-HP, pour la qualité de la prise en charge par les infirmiers et aides-soignants » et le « même record pour la prise en charge par les médecins et chirurgiens », a ajouté Martin Hirsch en assurant aux agents qu’ils pouvaient être « fiers » de travailler dans cet hôpital.

Pas de déficit depuis trois ans

Le directeur général a précisé que l’HEGP n’était plus déficitaire « depuis trois ans ». « Il ne s’agit pas de faire de l’équilibre financier l’alpha et l’oméga de la stratégie et de la faire passer avant les besoins des patients et la qualité de la prise en charge », a-t-il expliqué. Mais « il eût été anormal que cet hôpital reste déficitaire, au regard de l’architecture du bâtiment, de ses équipements, de la qualité de ses équipes médicales et soignantes, et de son attractivité ». « Le maintien de cet équilibre [...] est la preuve que cet établissement, par une bonne gouvernance administrative et médicale et une constance partagée par l’institution dans son projet médical, est un établissement sain, dynamique, utile ».

Un hommage aux équipes soignantes de l’HEGP

L’HEGP, qui s’est déjà fortement mobilisé « autour de projets emblématiques, comme la cancérologie, la radiothérapie, la chirurgie et la prise en charge de l’obésité », « a de belles perspectives pour aller plus loin renforcer encore son excellence », a-t-il assuré. Il a aussi rappelé que c’est un l’hôpital qui « s’intègre dans des parcours de patients », « s’ouvre sur son territoire » et « répond présent dans les crises et dans les urgences ». Martin Hirsch a rendu un hommage à l’ensemble des équipes de l’HEGP, « soignantes, médicales ou administratives », « y compris » à la directrice (sur le départ) de son groupe hospitalier, Anne Costa, qu’il a par la suite vigoureusement défendue face aux attaques qu’elle subit.

© 2004-2017 APM-International - Tous droits réservés. Les données sont la propriété de APM International. Toute copie, republication ou redistribution des données APM Santé, notamment via la mise en antémémoire, l’encadrement ou des moyens similaires, est expressément interdite sans l’accord préalable écrit de APM. APM ne sera pas responsable des erreurs ou des retards dans les données ou de toutes actions entreprises en fonction de celles-ci ou toutes décisions prises sur la base du service. APM et le logo APM International, sont des marques d’APM International dans le monde. Pour de plus amples informations sur les autres services d’APM, veuillez consulter le site Web public d’APM à l’adresse http://www.apmnews.com/.


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus