Publicité
Publicité

Le fait religieux progresse en entreprise

lundi 4 mai 2015, par Bruno Benque

Le fait religieux est en progression dans l’entreprise. C’est ce qui ressort de la troisième étude sur le fait religieux en entreprise menée par l’Institut Randstad et l’Observatoire du Fait Religieux en Entreprise (OFRE).

JPEG - 12.6 ko

Les pratiques religieuses sont de plus en plus clivantes dans l’opinion générale des français, notamment suite aux événements survenus en début d’année, et le cadre de l’entreprise ne déroge pas à la règle. C’est dans ce contexte que l’Institut Randstad et l’Observatoire du Fait Religieux en Entreprise (OFRE) viennent de présenter les résultats de leur troisième étude commune sur le fait religieux en entreprise.

Le fait religieux en progression dans l’entreprise

Cette nouvelle enquête Institut Randstad/OFRE a été réalisée entre février et mars 2015, sur la base d’un questionnaire en ligne conduit auprès de 1 296 salariés exerçant pour la plupart des fonctions d’encadrement. Elle confirme non seulement l’ancrage du fait religieux dans l’entreprise, mais elle témoigne aussi de sa légère progression. L’étude montre en effet, pour la première fois en trois ans, une parité entre des managers n’ayant jamais été confrontés au fait religieux des managers l’ayant été soit régulièrement, soit occasionnellement.

Les managers ne tiennent pas compte des pratiques religieuses dans leur organisation

Autre nouveauté, le fait religieux se manifeste avec plus d’intensité en 2015 qu’auparavant, surtout en zone fortement urbanisée (Paris, Marseille, Lyon, Lille). C’est ainsi que 23 % des personnes interrogées déclarent rencontrer régulièrement la question du fait religieux dans l’entreprise, alors qu’elles n’étaient que 12 % en 2014. D’autre part, les managers interrogés déclarent, en majorité, ne pas tenir compte des pratiques religieuses de leurs subordonnés dans leur organisation, si ce n’est, pour certains dans la gestion des plannings et des vacances.

L’avis des initiateurs de cette étude

Pour Aline Crépin, Directrice RSE de Randstad France, le fait religieux « semble plus que jamais compliqué à gérer pour les managers... même si les cas réellement bloquants sont très peu nombreux. » Elle ajoute que les salariés semblent toujours tolérants mais ne souhaitent pas que la pratique religieuse n’entrave pas le bon fonctionnement de leur équipe. Lionel Hohoré, Professeur des Universités et Directeur de l’OFRE, quant à lui, estime que « si une entreprise sur deux environ est régulièrement concernée, les cas compliqués à résoudre, éventuellement conflictuels, augmentent. » Cette évolution qualitative pose, selon lui, davantage de problème au management.

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com


Partager cet article

Publicité

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus

Publicité