La formation au cœur des attentes des DRH

mardi 30 janvier 2018, par Bruno Benque

Les DRH montent au créneau pour faire évoluer le système de la formation professionnelle, dans un période charnière où vont se jouer les évolutions relatives aux réformes sociales gouvernementales. La formation est au cœur du propos de l’ANDRH, qui a publié ce 29 janvier 2018 les résultats d’un sondage auprès de ses adhérents.

Suite au second volet des réformes sociales lancé le 12 octobre 2017 par le Président de la République, l’Association Nationale des Directeurs de Ressources Humaines (ANDRH) avait lancé une grande enquête sur les conséquences prévisibles de cette évolution.

L’ANDRH publie les résultats d’un sondage auprès de ses adhérents

L’association a présenté, le 29 janvier 2018, les résultats de ce sondage exclusif et les analyses des groupes de travail ad hoc qui a mobilisé ses 80 groupes locaux. Il est nécessaire, selon elle, de transformer le système de qualification pour l’adapter à la révolution numérique, à l’économie de la connaissance et à la mondialisation. Elle souhaite, d’autre part, qu’une concertation et une négociation soient engagées afin de réaliser cette transformation, sans bataille de clochers ni tensions inutiles. Les DRH souhaitent ainsi que leur rôle des acteurs de l’entreprise soit repositionné et que la formation professionnelle fasse avant tout évoluer les compétences à la vitesse des transformations actuelles.

Salariés et RH otages de rapports de forces et d’intérêts

« La transformation profonde du système est d’actualité et ne doit pas perdre son cap, a annoncé à cette occasion Jean-Paul Charlez, Président national de l’ANDRH. Les vrais enjeux, un écosystème de qualification plus performant et plus juste, permettant à chaque salarié et chaque entreprise de relever les défis de l’économie de la connaissance et de l’ère numérique, risquent une fois de plus de passer au second plan. Salariés et RH sont les otages de rapports de forces et d’intérêts qui mettent actuellement sur la place publique la complexité du système et son inefficacité. »

Les OPCA en question

« Une meilleure formation des demandeurs d’emploi, par la réduction de la fracture territoriale, la coordination des acteurs doivent être pris en charge par l’État », annonce le communiqué de l’ANDRH, qui voit le système s’améliorer s’il anticipe les besoins des filières au lieu de ne répondre qu’à l’offre de formation, avec des OPCA mieux organisés. Selon les avis exprimés dans le sondage, la qualité de service de ces organismes est trop inégale et les dispositifs trop complexes et trop peu transparents. Ainsi, la mise en place de l’entretien professionnel par exemple est à conserver pour 46% des répondants et le faisant évoluer pour 35% des répondants.

Les conditions de la réussite des formations en alternance

La qualité et l’innovation dans l’offre de formation des professionnels RH doivent, d’autre part, leur apporter des compétences en littératie, numératie et en résolution de problèmes. Quant au dispositif du CPF, ils sont 75% à demander à ce qu’il soit élargi et simplifié et 78% à ce que le CIF et du CPF soient fusionnés pour simplifier l’accessibilité des dispositifs de formation aux actifs. Pour 60% d’entre eux, la pré-embauche motive le recours à l’alternance qui n’est toutefois pas reconnue pour comme une voie d’excellence dans le système de formation initiale. Les professionnels RH rappellent enfin que « la réussite d’une alternance implique un véritable investissement pour les entreprises car l’identification et la sélection des cursus de formation, la formation des encadrants, l’organisation de l’accueil des alternants, l’adaptation de l’organisation du travail pour s’adapter au rythme de l’alternance ou la mise en place d’entretiens spécifiques, des échanges suivis avec l’établissement d’enseignement sont indispensables à sa réussite ».

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus