L’innovation organisationnelle au service du bloc opératoire

lundi 28 juin 2021, par Bruno Benque

L’innovation organisationnelle hospitalière n’est pas qu’une vue de l’esprit, elle est en marche en France et à l’étranger. C’est ce que nous prouve l’ARS d’Île-de-France dans son « Panorama des innovations pour l’hôpital » qu’elle vient de publier. Parmi les 22 solutions décrites dans ce document, nous avons choisi de développer deux outils dédiés à l’organisation de blocs opératoires, l’un pour le suivi pré et post-opératoire des patients, l’autre pour la conception modulaire de salles d’ambulatoire.

Lorsque l’on évoque l’innovation hospitalière, on fait souvent référence aux progrès technologiques qui permettent d’améliorer les pratiques, en termes de qualité, de confort de travail, de rentabilité médico-économique ou de prise en charge des patients. Mais l’innovation se situe également dans le domaine organisationnel, aux moyens de modes de management modernes, de gestion des flux de travail ou de solutions numériques notamment.

Un recueil d’initiatives prises dans des structures hospitalières en France et à l’étranger

Ce sont ces dernières qui nous ont interpelés, à la lecture du « Panorama de l’innovation pour l’hôpital de demain », publié par l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Île-de-France. Ce panorama se veut un recueil des initiatives prises en France et à l’étranger en termes d’innovation organisationnelle et technologique. Il est le résultat d’un travail d’enquête réalisé par des experts de différents secteurs du système de Santé et retrace concrètement ce que l’innovation peut apporter pour les processus et les pratiques des professionnels en amont d’un éventuel projet de transformation au bénéfice des patients et bien-être du personnel. Il a ainsi identifié près de 120 innovations en France et à l’international et en a présenté 22 dans ce document, couvrant les thématiques fonctionnelles de la chirurgie et du bloc opératoire, de la logistique hôtelière, technique et médicotechnique, de la médecine ambulatoire et des urgences.

Une solution de suivi pré et post opératoire des patients opérés en ostéoarticulaire

Le premier processus que nous souhaitions extraire de ce Panorama est une solution permettant d’optimiser la préparation pré-opératoire et la surveillance post-opératoire des patients aux moyen d’outils de communication facilitant les relations et les échanges entre ces derniers et l’équipe soignante. Elle est ciblée, pour l’instant, sur les patients nécessitant la pose de prothèses ostéoarticulaires et sur les prises en charge associées. Elle propose aux patients un accompagnement et un traitement personnalisé avant et après la mise en place de leur prothèse, les soignants bénéficiant quant à eux de données permettant de surveiller l’évolution de leurs patients à travers une application mobile, un bracelet intelligent servant à mesurer leur activité physique.

Des échanges fréquents entre soignants et soignés pour personnaliser leur suivi

Les applications présentées favorisent notamment l’autonomie des patients après chirurgie dans le cadre de la Réhabilitation Améliorée après Chirurgie (RAC) et de la prise en charge en ambulatoire. Elles permettent tout d’abord un recueil d’informations médicales sur le patient, ses habitudes, ainsi qu’un processus d’éducation thérapeutique afin de préparer le patient à son intervention. En post-opératoire, elles pilotent le suivi médical pluridisciplinaire durant les deux premières semaines et se concentrent enfin sur la rééducation. Durant cette dernière phase, les échanges avec les soignants donnent la possibilité au patient de personnaliser ses séances de rééducation, qui peuvent être fimées et soumises au chirurgien via un outil de télésurveillance asynchrone. Cette procédure peut, entre autres, donner des résultats médico-économiques, comme alternative aux solutions classiques de réadaptation/rééducation telles que les SSR, HDJ ou les kinésithérapeutes en ville.

Le bloc opératoire modulaire amovible

La seconde solution que nous souhaitions mettre en lumière dans le chapitre « Bloc opératoire » est l’unité d’opérations flexible, appelée également Cube opératoire. Elle se caractérise par sa construction compacte expulsant un flux d’air stérile sur la largeur totale de la surface opérationnelle, en utilisant une technique à flux laminaire descendant. Elle est destinée à remplacer une salle d’opération pour des interventions chirurgicales légères pratiquées sous anesthésie locale en ophtalmologie, ORL ou dermatologie. Les acteurs évoluent dans un environnement stérile de conception modulaire, un peu sur le même modèle que les unités de soins intensifs dont le concept a vu le jour en pleine pandémie de COVID-19.

Amélioration de l’expérience patient et efficience économique

En pratique, il s’agit d’un système semi-mobile s’intégrant aux locaux existants dans un espace requis inférieur à 25 m2 qui favorise un circuit patient plus court, le patient s’installant dans le fauteuil de chirurgie ambulatoire sans être obligé de se déshabiller. Il en résulte une amélioration de l’expérience patient, avec une diminution importante son anxiété, mais également une efficience médico-économique accrue par le fait même que ce module ne nécessite pas de coûts supplémentaires d’installation, sans compter la diminution du temps consacré à la préparation des patients et des temps inter-bloc.

Ces deux solutions innovantes sont interessantes à plusieurs titres. Tout d’abord, elles ne nécessitent pas d’un gros investissement, apportent un réel bénéfice aux patients, apportent de l’efficience à l’organisation du bloc opératoire et ne sont pas susceptibles de modifier significativement les habitudes de travail des équipes. Et si d’aventure c’était le cas, les managers de santé sont là pour accompagner le changement...

Nous reviendrons bientôt, dans nos colonnes, sur d’autres solutions organisationnelles innovantes adaptées aux unités d’urgences. À suivre...

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34.


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus