L’impacts des nouvelles technologies sur le management de Santé

mercredi 4 septembre 2019, par Bruno Benque

Le management de Santé 2.0 était le thème central de la récente conférence annuelle de l’EHMA, l’association européenne des managers de Santé. Pour faire évoluer le management en lien avec les nouvelles technologies, les discussions ont tourné autour de la formation des acteurs de Santé, qui doit être adaptée, mais ont également fait le constat que le contexte était favorable à l’instauration du patient partenaire.

La conférence annuelle 2019 de l’European Health Management Association (EHMA), qui avait pour thème « Health Management 2.0 », s’est tenue à l’Hôpital universitaire d’Helsinki (HUS) et à l’Institut national de la santé et du bien-être (THL) de Diploi, Université Aalto, les 17 et 19 juin 2019.

Comment faire évoluer le management en lien avec les progrès technologiques ?

Elle a rassemblé des formateurs, des chercheurs, des gestionnaires et des professionnels de la santé du monde entier afin qu’ils partagent leurs recherches, leurs expériences et leurs réflexions sur la manière de faire évoluer le management dans le secteur de la santé en lien avec les nombreuses avancées technologiques en cours au 21e siècle.

Il est apparu évident, tout au long des débats, que les professionnels de la santé devaient s’adapter plus rapidement et mieux comprendre les nouvelles technologies et les innovations. L’informatique et la gestion des données ont déjà un impact positif important sur les soins de santé, avec des résultats remarquables désormais prouvés. Ces technologies influent en effet sur la surveillance des patients et la gestion des données de soins de santé, entre autres. Au fur et à mesure que ces technologies se perfectionneront, elles permettront de mieux relier les patients soignants, qui sont ainsi à même de suivre l’évolution de l’état du patient et sont rapidement informés en cas de dysfonctionnement ou de problème. D’autre part, les orateurs ont pu exposer, lors des échanges, les apports de l’avancée de la technologie pour une meilleure connexion entre les acteurs médicaux et paramédicaux, ce qui leur permet de partager les données de santé des patients au niveau international dans un temps très court.

Faire évoluer le développement professionnel continu

L’essence des soins de santé axés sur la valeur a également été mise en lumière, avec présentations d’initiatives efficaces pouvant être introduites pour améliorer les résultats cliniques des patients ou pour améliorer la productivité des organisations de soins. Ces dernières doivent souvent prendre des décisions opérationnelles et financières difficiles et de nombreux experts du secteur ont du mal à fournir des conseils détaillés sur les soins fondés sur la valeur, d’autant que le secteur de la santé en Europe est l’un des plus importants secteurs économiques, qui compte environ 17 millions d’emplois. Avec la croissance démographique, les irrémédiables avancées du Grand âge et le développement des maladies chroniques, les acteurs du soin se voient contraints de faire évoluer leur formation au cours des 15 prochaines années.

Un contexte favorable à l’instauration du patient partenaire

Ce constat a donné lieu à des discussions fournies, en vue d’identifier les changements dynamiques dans les processus de développement continu, afin de permettre aux professionnels de la santé de mettre en œuvre de nouveaux modèles de soins à un coût bien inférieur. Tandis que les patients doivent assumer davantage de responsabilités, les professionnels de la santé ont désormais pour mission supplémentaire de s’efforcer de les sensibiliser et de leur fournir une meilleure éducation thérapeutique afin de leur permettre de gérer plus efficacement leurs problèmes de santé. En faisant du patient un partenaire aux côtés du professionnel de la santé, nous préparons potentiellement le terrain pour un partenariat efficace visant à obtenir un résultat de qualité rentable.

Cette conférence a permis, au final, de remettre en cause de nombreux processus actuels susceptibles d’empêcher le secteur de la santé d’avancer, mais aussi de faire le point sur les domaines spécifiques susceptibles d’être prêts pour l’adoption d’innovations aussi avancées. Les préoccupations sanitaires au niveau européen sont apparues, à ce titre, équivalentes à ce qu’elles sont dans l’hexagone.

Le prochain événement de l’association sera l’EHMA 2019 winter school.

Ce texte est tiré de la traduction de l’article paru dans www..healthmanagement.org.

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus