Dialogue constructif au Ministère pour l’ANCIM

lundi 18 janvier 2021, par Bruno Benque

Dans la lignée de ce qu’elle réalise ces dernières années, l’ANCIM a récemment obtenu un rendez-vous au Ministère de la Santé afin d’évoquer avec les conseillères plusieurs points importants de la fonction de cadre de Santé. Une écoute attentive de ces dernières a été remarquée, sur des sujets comme la reconnaissance du rôle des managers de Santé, l’adéquation travail - rémunération ou la réingénierie de la formation notamment. De quoi donner du baume au cœur des participants à l’Assemblée Générale de l’association qui s’est tenue dernièrement...

L’Association Nationale des Cadres de santé (ANCIM) est désormais un acteur majeur de la représentation paramédicale. Elle est très active, notamment depuis la proclamation des résultats du Ségur de la Santé dans lesquels les managers de Santé ne se reconnaissaient pas.

Les cadres de santé ne sont ni futiles ni serviles

Depuis, L’ANCIM n’a eu de cesse d’interpeller les tutelles et l’opinion publique sur le rôle primordial tenu par les cadres de santé dans la gouvernance hospitalière, loin des recommandations médico-centrées que l’on avait pu identifier dans le Rapport Claris. C’est dans ce contexte que s’est ouverte l’Assemblée Générale de l’association la semaine dernière, un événement qui a fait l’objet, au préalable, d’un communiqué au titre évocateur : « Cadres de santé : ni futiles ni serviles ». Dans ce communiqué, nous sommes promus au titre de « ...clefs de voutes de l’édification, de l’organisation et de la réalisation des soins au sein d’un établissement et de ses services... ». Mais nous sommes souvent « les sacrifiés, raccrochés à la dernière minute ou oubliés, des réformes et refontes de carrière ».

L’ANCIM reçu au Ministère de la Santé

Le texte fait également mention d’un récent rendez-vous obtenu, « grâce à sa vive réaction massivement soutenue par les professionnels et des représentants de la Nation », avec Bénédicte Roquette, Conseillère chargée de l’offre de soins, des ressources humaines et de l’organisation territoriale, et Sophie Sergent-Decherf, Conseillère en charge des professions de Santé et du numérique auprès du Ministre de la Santé Olivier Véran. De quoi a-t-il été question lors de cette visioconférence ? Les responsables de l’ANCIM nous ont indiqué avoir obtenu une écoute attentive sur la revalorisation salariale des cadres de santé de proximité et supérieurs, ainsi que la juste reconnaissance de leur niveau de formation, deux thématiques indispensables pour renouer la confiance.

Un soutien nécessaire en vue des bouleversements à venir au sein du système de Santé

Ces marques de reconnaissance s’avèrent tout aussi indispensables pour pouvoir revitaliser l’attractivité d’un métier aux lourdes responsabilités assuré par des professionnels engagés, agiles et compétents pour faire face aux situations de changement radical. Car le métier de cadre de santé, les conseillères l’ont bien noté, est au carrefour de plusieurs logiques médico-soignantes et administratives et au centre de la mise en œuvre des réformes du système de Santé. Et à ce titre, ils doivent être soutenus pour qu’ils continuent à assumer les prochains bouleversements liés à l’IA, à la télémédecine, au télétravail, au développement de l’ambulatoire ou à ola coordination ville - hôpital.

Revoir l’adéquation travail - rémunération et reprendre la réingénierie de la formation

Les responsables ANCIM ont bien mis en exergue, lors de ce rendez-vous, la nécessité de remettre en débat la place des cadres de santé et cadres supérieurs de santé dans le système de santé et par là-même la mise en adéquation du travail et de sa rémunération. Ils ont enfin mis sur la table la reprise des négociations relatives à la réingénierie de la formation des cadres de santé de proximité, mais aussi au niveau supérieur, des discussions qui sont à l’arrêt depuis une dizaine d’années. L’ANCIM déclare ainsi prendre acte de cette intention de dialogue du Ministère, et « entend que le geste soit réel, et que la trace en atteste ». Ces nouvelles perspectives ont certainement dû apporter du baume au cœur des participants à l’Assemblée Générale de l’association et donner lieu à des débats plus optimistes qu’à l’accoutumée.

Propos recueillis par Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus