Connaissez-vous les thérapies comportementales, cognitives et sensorielles ? (PART. II)

mercredi 5 février 2020, par Dominique Servant

Les comportements et postures de nos collaborateurs sont souvent très difficiles à cerner. Peut-être que l’article de Dominique Servant, Psychiatre responsable de l’unité stress et anxiété du CHRU de Lille, publié dans « The Conversation », peut-il nous aider. Pour lui, les thérapies comportementales, cognitives et émotionnelles (TCCE) représentent aujourd’hui le courant majeur de la psychothérapie. Après une évocation de la genèse des TCCE, il nous détaille les différents composantes de ce mouvement.

Se comprendre pour changer sa vie

On reproche parfois aux TCC d’être centrées sur les symptômes et les troubles psychiques actuels, sans prendre en compte le passé et l’histoire de l’individu. C’est ignorer la thérapie des schémas, une approche développée par Jeffrey Young (1950-), ancien étudiant d’Aaron Beck.

Ce sont aux schémas constitués très précocement dans l’enfance, à l’occasion de traumatismes et de carences affectives, que s’intéresse ce psychologue. La prise en charge qu’il propose, plus longue que la thérapie cognitive, s’attelle donc à chercher les origines du problème ciblé (par exemple, la dépression) dans les schémas de l’enfance, c’est-à-dire des traits de personnalité comme la dépendance, la peur de l’abandon, l’isolement, la peur de perte le contrôle, le sentiment de ne pas être à la hauteur…

S’il utilise les principes de la thérapie cognitive, Jeffrey Young y incorpore le passé : les événements et les émotions anciennement vécus sont réactualisés par visualisation mentale ou jeu de rôle – s’inspirant alors de la Gestalt-thérapie. En ce sens, son approche est centrée sur la personne, et non sur les syndromes ou les troubles. Elle prend en compte l’histoire et les blessures de l’enfance, et propose de changer la structure psychologique et les traits de personnalité à l’origine de souffrance : il s’agit de modifier sa façon d’être et d’agir, comme l’indique le titre de son ouvrage grand public « Je réinvente ma vie ».

Troisième vague

À la fin des années 1990 des chercheurs en psychologie cognitive pointent le rôle central des émotions pour expliquer les troubles psychiques. Et s’ils remettent en cause certains principes fondamentaux des TCC, c’est sans les renier totalement, d’où l’appellation « 3ème vague ». Au lieu de vouloir changer pensées et émotions, ces psychologues s’intéressent au rapport qu’une personne entretient avec elles. Chez l’anxieux par exemple, le fait de s’inquiéter sans cesse sur les risques de l’existence (peur d’avoir un accident, une maladie) est vu comme une vaine tentative pour empêcher la survenue des imprévus. Plutôt que de chercher à modifier le contenu de son discours de façon rationnelle, ce qui est somme toute difficile le danger étant bien réel et l’avenir imprévisible, il s’agit d’accepter l’émotion irrationnelle d’anticipation et de revenir au moment présent.

De fait, cette 3ème vague de thérapies se réfère à deux concepts du bouddhisme zen : la pleine conscience et l’acceptation. La souffrance (dukkha) y est vue comme inévitable car inhérente à l’existence humaine, mais voulant être accueillie, plutôt que rejetée, en s’ancrant dans le moment présent. Cette manière de voir les choses rappelle la philosophie stoïcienne. Il ne s’agit pas cependant de se soumettre, mais bien de s’extraire de la souffrance des émotions, à travers différentes approches.

Parmi elles, on peut citer la méditation de pleine conscience, la dialectique qui invite à reconnaître et accepter les opposés et rechercher le juste milieu, l’acceptation des émotions, l’observation et la prise de distance, l’action dirigée vers son bien-être et ses valeurs personnelles plus que ses souffrances. Mais on recense aussi des méthodes comportementales et cognitives classiques, d’où l’appellation de thérapies comportementales, cognitives et émotionnelles (TCCE).

Une psychothérapie efficace

À l’origine, le béhaviorisme s’écartait de la conscience, de l’insight et des conflits intrapsychiques qui trouvent leurs racines dans l’histoire du sujet. Il se décrivait comme une thérapie du présent délaissant le passé, centrée sur les comportements réflexes, et non sur l’affect ou le subjectif. Or sans trahir ces fondements, les approches cognitives puis émotionnelles ont enrichi la compréhension des troubles psychiques et apporté de nouveaux et efficaces outils thérapeutiques.

Ainsi, les TCC ont fait leurs preuves tant sur la phobie que sur un manque d’affirmation de soi ou sur des troubles psychiatriques caractérisés (dépressifs, anxieux, addictifs, psychotiques…) où elles semblent faire mieux que des médicaments. Des approches plus récentes, comme les thérapies des schémas ou de 3ème vague ont ensuite ciblé davantage la souffrance que le trouble psychiatrique. Et elles ont acquis une certaine reconnaissance dans la prise en charge des stress et des traumatismes, des histoires personnelles et familiales douloureuses, ou encore des troubles de personnalité marqués par l’impulsivité et les émotions négatives et destructrices.

Ces TCCE ne cherchent pas à démontrer qu’elles sont plus efficaces que les autres psychothérapies. Elles revendiquent simplement le fait d’être ouvertes à différents modèles de psychologie et en constante évolution. Et elles peuvent se prévaloir de bienfaits reconnus, tant pour soulager la souffrance que pour traiter de nombreux troubles psychiques.

Pour en savoir plus :

Dans « Les thérapies comportementales, cognitives et émotionnelles en 150 fiches », Clément Lecomte et Dominique Servant nous révèlent l’étendue et la diversité des TCCE et proposent aux psychothérapeutes un ouvrage de référence pour leur pratique.

The Conversation

Dominique Servant, Psychiatre, responsable de l’unité stress et anxiété du CHRU de Lille, directeur d’enseignement, I-site Université Lille Nord Europe (ULNE)

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons.
Lire l’article original.


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus