Attractivité des établissements de Santé : appliquer des techniques RH issues des start-up

mercredi 30 janvier 2019, par Bruno Benque

La continuité et la qualité des soins sont en perte de vitesse ces temps-ci, du fait du manque de personnels paramédicaux dans les services. Un Livre blanc est consacré à la restauration de l’attractivité des établissements de Santé et médico-sociaux, qui explore les techniques RH appliquées dans les start-up et les adaptent au secteur sanitaire afin de fournir quelques pistes de progrès sur ce champ. Certaines peuvent être efficientes et permettraient de créer les condition d’un retour durable des compétences paramédicales auprès des patients.

Les établissements de Santé connaissent aujourd’hui un problème récurrent d’attractivité des personnels paramédicaux. Cette situation génère de la tension sur le champ de compétences de plusieurs professions, à l’instar des kinésithérapeutes, des infirmiers anesthésistes ou des manipulateurs d’électro-radiologie.

La continuité et la qualité des soins en danger

Ce phénomène est le résultat de plusieurs facteurs, comme l’importante différence de rémunérations entre les kinésithérapeutes salariés et libéraux, les attentes et besoins des nouvelles générations de professionnels ou l’appel de l’Université pour les paramédicaux sortant de leur formation initiale et qui souhaitent présenter un Master, notamment. Il faut bien considérer également que les conditions de travail, qui se dégradent d’année en année sous le joug des difficultés financières des établissements de santé les obligeant à optimiser les ressources matérielles et humaines, ne sont pas étrangères à leur défaut d’attractivité.

Cette situation a pour conséquences le risque de voir la continuité et de la qualité des soins s’amenuiser de façon dramatique et les défauts d’organisation liés aux carences de personnel paramédical porter atteinte à la renommée des établissements de Santé auprès des patients.

Un livre blanc pour redonner de l’attractivité aux établissements de Santé

Les gestionnaires hospitaliers et les directeurs des ressources humaines cherchent dès lors des solutions afin d’inverser la tendance. Un livre blanc, intitulé « Attirer et fidéliser les personnels paramédicaux grâce à des méthodes innovantes » et co-rédigé par Robin Gonalons, élève directeur d’hôpital de l’EHESP (promotion Albert Camus), et Antoine Loron, co-fondateur et président de medGo, pourrait leur apporter quelques pistes de réflexion. Il est le fruit d’une enquête menée auprès de plusieurs établissements de santé et start-up, parmi lesquelles le leader de la e- santé Doctolib, le leader européen de la réservation de soins de beauté Treatwell, ou encore l’application d’email en entreprise Front, afin d’analyser de plus près les pratiques de ces structures. Il se base sur de nombreuses recherches documentaires, complétées par des témoignages de professionnels.

Des jeunes recrues aux attentes spécifiques à leur génération

Dans cette étude, les difficultés de recrutement des personnels paramédicaux, tous métiers confondus, demeurent une tendance lourde pour la majorité des établissements sanitaires et médico-sociaux. Parmi les facteurs interne, elle cible l’environnement de travail, la qualité de service, ainsi que la qualité du management. Ce document explore alors les initiatives prises dans les start-up pour fidéliser leurs employés. Ces entreprises ont des organisations différentes des établissements de santé, mais, est-il souligné, elles rencontrent des défis de recrutement similaires, en termes de qualité des profils recherchés et de contraintes budgétaires. Et comme dans les établissements de Santé, les jeunes recrues prospectées ont des attentes marquées quant à l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et à la qualité de l’organisation dans laquelle ils souhaitent évoluer, à commencer par le type de management qui y est pratiqué.

Des techniques RH issues des start-up à adapter au secteur sanitaire et médico-social

Les start-up y sont décrites comme améliorant perpétuellement leurs pratiques RH, si bien qu’elles se donnent les moyens de ne pas subir un turn-over de leurs personnels trop important et d’attirer un nombre croissant de jeunes diplômés. L’étude explore donc les techniques RH que l’on pourrait transposer dans les établissements de santé, en les adaptant aux spécificités du secteur. Ces méthodes touchent à la culture et aux valeurs de l’entreprise, à l’accueil et à l’intégration, à la qualité de vie au travail, au management et là a marque employeur. Pour chacun de ces items est proposée une analyse concrète des pratiques issues des start-up, étayée par les retours d’expériences de leurs dirigeants. Des propositions d’applications de ces pratiques sont enfin développées pour les rendre efficientes dans le secteur sanitaire et médico-social.

L’absentéisme des professionnels paramédicaux et les difficultés de recrutement de personnels compétents ne sont pas dus à la fatalité. Il est urgent de reconsidérer les aspects environnementaux du travail notamment afin d’enrayer la fuite des compétences qui n’ont de raison d’être qu’auprès du patient. Ce livre blanc n’a pas réponse à tous les problèmes, loin s’en faut. Mais il a le mérite d’exister et de fournir quelques pistes aux managers et aux DRH pour créer les conditions d’un retour durable des personnels paramédicaux vers leur cœeur de métier.

Bruno Benque
Rédacteur en chef www.cadredesante.com
bruno.benque@cadredesante.com
@bbenk34


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

FIL D'ACTU DES CHU avec reseau-chu.org

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus