L’information : un moyen d’accompagnement des familles de patients psychotiques stabilisés

mardi 8 octobre 2002, par Clotaire Bertin

Le patient atteint de troubles psychotiques qui se caractérisent par leur complexité, a un comportement difficile à appréhender.
Les structures de soins dans le passé, ont eu pour objectif son isolement de son cadre de vie habituelle. L’incertitude sur les causes de la maladie demeure, alors que les avancées thérapeutiques conduisent vers une psychiatrie plus ouverte. Aujourd’hui l’éventail des thérapies, les mesures d’accompagnement modifient l’image de cette pathologie. La prise en charge actuelle s’oriente vers le retour dans la cité, et en particulier par une réinsertion dans le milieu familial.

Ainsi se trouvent transformées les relations entre la famille, le patient, et les soignants. Longtemps tenues à l’écart dans les soins prodigués, actuellement se regroupant en association, utilisant les nouveaux moyens de communication, les familles manifestent leur insatisfaction quant au fonctionnement du système, notamment en matière d’information.

Qu’attendent-elles des institutions, des équipes soignantes ?
Notre travail de recherche, bien que de modeste dimension, qui s’est effectué auprès de parents, permet d’aborder leurs souhaits, leurs attentes dans ce domaine en pleine évolution.


IFCS Sainte Anne, Paris, promotion 2000/2001.


Partager cet article

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus