Loi de Santé : « assouplir les contraintes et décloisonner à tous les niveaux »

mercredi 6 mars 2019, par Bernadette Fabregas

Le 18 mars prochain débutera, en séance publique, l’examen du projet de loi de transformation du système de santé. Dans cette perspective, les deux rapporteurs du projet - Thomas Mesnier (Charente) et Stéphanie Rist (Loiret) - ont auditionné l’ensemble des ordres des professions de santé. L’Ordre national des infirmiers a saisi cette occasion pour formuler son avis en présentant quatre propositions d’amendements pour une réforme plus globale et plus efficace. Explications.

Le contexte d’une transformation nécessaire du système de santé est aujourd’hui connu de tous : vieillissement de la population, maladies chroniques, déserts médicaux… Pour le Président de l’Ordre national des infirmiers (ONI), Patrick Chamboredon, face à des besoins de santé croissants et des attentes toujours plus importantes, les infirmiers doivent être davantage reconnus comme un des piliers de notre système de santé. C’est pourquoi nous avons présenté quatre propositions d’amendement au projet de loi « santé » en passe d’être examiné à l’Assemblée nationale. Et de poursuivre : ces propositions visent à favoriser l’autonomie de notre profession, valoriser nos compétences et faciliter le travail coordonné avec les autres professionnels de santé, réelle nécessité pour répondre aux besoins des patients et axe de transformation pour notre système de santé.
Lire ka suite dans www.infirmiers.com...

Bernadette FABREGAS
Rédactrice en chef Infirmiers.com
bernadette.fabregas@infirmiers.com
@FabregasBern


Partager cet article

Cadre de santé, trouvez votre futur poste en quelques clics

Formation continue

Formations professionnelles en ligne pour les soignants : Alzheimer, transfusion, hygiène, douleur, calculs de doses...

Découvrir les formations

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus