Accueil > La profession

Trente-huit villes labellisées « Bien vieillir, vivre ensemble »

mardi 26 juillet 2011

Dans le cadre du plan national « Bien vieillir », 38 villes se sont vu remettre le label « Bien vieillir, vivre ensemble », le 29 juin. Cette distinction reconnaît l’action des collectivités territoriales en faveur des aînés, pour faciliter leur vie de tous les jours et maintenir leur intégration dans la société.

Inciter les communes à « mieux accompagner les aînés dans leur vie quotidienne et valoriser leur rôle dans la cité » : tel est l’esprit du label « Bien vieillir, vivre ensemble », qui a été remis à trente-huit villes de France, le 29 juin, par Roselyne Bachelot-Narquin, Chantal Jouanno et Nora Berra. Trente-quatre villes avaient déjà été labellisées en 2010, parmi lesquelles Bar-le-Duc, Courbevoie, Metz, Nice et Saint-Denis.

Lancé le 15 juillet 2009, le label « Bien vieillir, vivre ensemble » vise à soutenir les villes françaises dans leur gestion de la problématique de vieillissement de la population. Dans sa présentation du label, le ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale rappelle que, d’ici à 2030, « trois personnes sur cinq vivront dans des villes et 28 % de la population sera âgée de plus de 65 ans » : les communes doivent se préparer à cette future composition sociale et aux impératifs pratiques qui en découlent.

Un plan d’action établi pour cinq ans

Le label distingue des villes qui se sont déjà mobilisées pour développer des structures d’aide – physique ou psychologique – aux personnes âgées. La commune de Beaucourt a, par exemple, mis en service un « bus courtois », qui effectue trois tournées chaque jeudi pour aider les aînés dans leurs déplacements, et ce à titre gratuit. A Cognac, un espace Seniors a été mis en place, en 2009, pour « créer du lien social » grâce à des activités physiques ou créatives, propices au mélange des générations.

Le label n’est cependant pas une simple distinction. Il se définit comme une démarche complète, qui engage les villes sur un plan d’action d’une durée de cinq ans. Il s’agira de mettre en place des structures adaptées aux difficultés rencontrées par les aînés, dans les domaines des transports, de l’habitat, de l’urbanisme, du logement, des prestations de services et du renforcement du lien social.

Les villes retenues – parmi lesquelles Aulnay-sous-Bois, Calais, Dax, Dijon ou encore Nogent-sur-Marne – doivent respecter plusieurs étapes, fixées dans un cahier des charges commun à tous les bénéficiaires du label. L’audit de la communeest réalisé par un comité de pilotage, puis chaque ville doit proposer un plan d’action sur trois ans. Il est demandé aux villes participantes d’utiliser des indicateurs de référence pour mesurer l’efficacité de mise en oeuvre du programme. Au terme des cinq années de labellisation, les villes sont invitées à effectuer un bilan de leur action.
Le dossier de presse « Bien vieillir, vivre ensemble »

[Charlaine]


Voir en ligne : Source : gouvernement.fr


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus