Accueil > La profession

Nora Berra a rencontré le Professeur Zhu CHEN, ministre de la Santé chinois et M. José Angel CORDOVA VILLALOBOS, ministre de la Santé mexicain

mardi 12 avril 2011


Dans le cadre de BioVision, le Forum mondial des Sciences de la vie qui se déroule à Lyon à Lyon du 27au 29 mars, Nora BERRA a rencontré hier le ministre de la Santé chinois, le Professeur Zhu CHEN.

 


Le Professeur Zhu CHEN a fait part du vif intérêt des autorités chinoises pour le modèle hospitalier français.


Les échanges ont porté principalement sur les chantiers en cours pour la réforme du système de santé chinois, et notamment la réforme des hôpitaux publics, pour en améliorer la gestion, la qualité et la performance.


La France a réitéré sa volonté de coopérer avec la Chine dans le cadre de cette réforme. Les 17 partenariats (2 pour Shanghai) avec les 16 provinces de l’expérimentation entre hôpitaux français et chinois seront tous concrétisés avant l’été et auront fait l’objet d’une première mission exploratoire.


La coopération en santé publique s’est également enrichie récemment, grâce à une coopération qui s’engage entre, du côté français, l’institut de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) et l’institut de veille sanitaire (InVS) et, du côté chinois, le centre national d’éducation pour la santé.


Nora BERRA s’est en outre félicitée de l’arrivée à Pékin d’une délégation de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP), pour travailler sur la mise en place de la coopération pour la réforme des hôpitaux publics chinois, et de la visite en France d’une délégation de l’Université de médecine du Guangxi, dans le cadre de la création du Master franco-chinois en santé publique.


Les perspectives d’organisation d’accueil de médecins spécialistes en France et d’un programme de formation des directeurs d’hôpitaux pour 2011 ont également été évoquées, avec une possibilité d’élargissement à 20 directeurs sur des thèmes ciblés.


Les deux ministres se sont donné rendez-vous au Forum franco-chinois « réformes hospitalières : regards croisés », à Pékin, où se rendra Nora BERRA les 19 et 20 avril prochains pour faire le point, à mi-parcours, sur les partenariats en cours et à venir.


Nora BERRA a également rencontré le ministre de la Santé mexicain, José Angel CORDOVA VILLALOBOS, pour évoquer la coopération sanitaire entre la France et le Mexique.


Cette rencontre, placée sous le signe de la vitalité et de la diversité de la coopération sanitaire bilatérale entre la France et le Mexique, a permis d’évoquer :

  • un accord sur la création d’un Laboratoire international associé (LIA) entre l’INSERM et l’Institut national de la santé publique mexicain. Ce LIA sera baptisé « hormones et maladies chroniques chez les femmes » et opérera dans le domaine de la nutrition. Il constitue un enjeu stratégique pour le positionnement international de l’INSERM ;
  • le renouvellement de l’accord de coopération de 1991 entre l’INSERM et le CONACYT (centre de recherche scientifique et technologique mexicain) pour faciliter le financement de projets conjoints, comme la création du pôle gérontologique à Mexico ou le traitement des maladies chroniques non transmissibles ;
  • le Memorandum of Understanding (MOU) entre l’Institut Pasteur et le Secrétariat à la santé mexicain portant principalement sur le renforcement des divers volets de coopération autour des maladies infectieuses : SIDA, paludisme, dengue ;
  • le MOU avec le Conacyt, du type de celui qui existe avec l’INSERM, pour permettre notamment le financement de projets de recherche et de formation communs


Nora BERRA a par ailleurs rappelé que l’expertise française est très mobilisée dans le cadre du programme Eurosocial et du volet santé de l’Accord de coopération sur la cohésion sociale entre l’Union européenne et le Mexique pour 2007-2013.


Cette coopération internationale vise à promouvoir la cohésion sociale en permettant l’accès de la population aux services de santé fondamentaux et à faire évoluer le système de santé mexicain autour d’un certain nombre d’objectifs stratégiques : création et financement d’un système de santé universel, mise en place des dispositifs pour promouvoir le pilotage de la qualité, l’évaluation et la transparence, management et rationalisation des services de santé et des infrastructures, mise au point de normes de stockage et d’achat coordonné de produits de santé et d’équipements médicaux, ou encore capacité à développer les compétences et la formation des professionnels de santé.


Les deux ministres ont enfin évoqué l’intérêt constant et partagé des deux pays pour le thème de la nutrition et plus particulièrement pour la lutte contre l’obésité.


[Pascal]


Voir en ligne : sante.gouv.fr


Partager cet article

TOUT L’ÉQUIPEMENT DES CADRES DE SANTÉ

IDE Collection a regroupé tout le matériel nécessaire au management de vos équipes : livres, revues, fournitures, stylos, tenues, idées cadeaux...

Découvrir nos produits

Vous recrutez ?

Publiez vos annonces, et consultez la cvthèque du site EMPLOI Soignant : des milliers de profils de soignants partout en France.

En savoir plus